Economie

L’Arabie saoudite alloue un milliard de dollars pour aider les pays africains à surmonter les répercussions de la pandémie de Corona

L'Arabie saoudite alloue un milliard de dollars pour aider les pays africains à surmonter les répercussions de la pandémie de Corona

L’Arabie saoudite a alloué environ un milliard de dollars sous forme d’investissements et de prêts pour soutenir les pays africains et les aider à surmonter les répercussions économiques de la pandémie Corona, comme l’a annoncé mardi le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans un discours à la conférence de Paris sur la dette. secours sur le continent africain.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a annoncé mardi que le Royaume continuera à soutenir les pays africains pour les aider à se remettre des répercussions de la pandémie de Covid-19 sur leur économie, en surveillant les investissements et les prêts d’une valeur d’environ un milliard de dollars cette année, « Le Royaume d’Arabie saoudite a de futurs projets, prêts et subventions à mettre en œuvre par le Fonds saoudien pour le développement dans les pays en développement d’Afrique, dont la valeur dépasse 3 milliards de riyals saoudiens, soit près d’un milliard de dollars cette année », a déclaré le prince dans un communiqué par appel vidéo à une conférence à Paris.

Le prince héritier saoudien a également déclaré que le fonds souverain du royaume, le Fonds d’investissement public, avait investi environ quatre milliards de dollars dans l’énergie, les mines, les télécommunications, l’alimentation et d’autres secteurs sur le continent, indiquant qu’il continuerait à rechercher des opportunités dans d’autres secteurs sur le continent, les dirigeants africains et les chefs des institutions financières multilatérales se sont réunis mardi à Paris pour discuter des moyens de financer les économies africaines touchées par la pandémie et discuter des moyens de réduire le fardeau de la dette du continent. Le sommet a réuni une trentaine de chefs d’État africains et européens, ainsi que des chefs d’institutions financières internationales telles que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale.

  Intégrer la nutrition dans les systèmes alimentaires africains

Dans le même ordre d’idées, le prince Mohammed ben Salmane a déclaré: << L’impact de la pandémie a été sévère dans les pays africains à faible revenu, car la pandémie a augmenté le déficit de financement nécessaire pour atteindre les objectifs de développement durable et il est important que nous continuions à faire efforts pour surmonter cette crise grâce à une action internationale conjointe ».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top