Economie

Le Burkina Faso, la RD Congo et le Maroc rejoignent Africa Finance Corporation

Le Burkina Faso, la RD Congo et le Maroc rejoignent Africa Finance Corporation

Dans une étape importante pour sa mission panafricaine, Africa Finance Corporation, l’un des plus grands investisseurs de la région dans le développement des infrastructures, a annoncé qu’elle a dépassé les 30 États membres, représentant plus de la moitié du continent.

L’adhésion du Burkina Faso, de la République démocratique du Congo et du Maroc, tous au premier trimestre 2021, porte le nombre total d’États membres de l’AFC à 31, une augmentation par rapport aux 26 membres il y a un an, «Il s’agit d’une réalisation historique pour l’AFC alors que nous continuons à étendre notre présence à travers le continent », a déclaré Samaila Zubairu, président et chef de la direction d’AFC. « J’ai le plaisir d’accueillir la République du Burkina Faso, la République démocratique du Congo et le Royaume du Maroc en tant que pays membres de l’AFC. Grâce à cette adhésion élargie et à notre expertise technique, nous sommes habilités à fournir des infrastructures critiques en mettant davantage l’accent sur l’énergie, les énergies renouvelables et les infrastructures numériques pour reconstruire une économie plus résiliente et durable après COVID-19».

Avec pour mission de combler le déficit d’infrastructure de l’Afrique, l’AFC a investi plus de 8,7 milliards de dollars dans 35 pays d’Afrique, utilisant son accès unique aux marchés de capitaux mondiaux pour stimuler le développement, intégrer les économies du continent et transformer des vies. Parmi les exemples récents, citons un investissement de 130 millions d’euros dans l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar, qui fournit des services de gestion du trafic aérien ; Un financement de 62,2 millions de dollars pour le projet d’énergie éolienne de la mer Rouge de 60 MW à Djibouti ; et un investissement de 150 millions de dollars américains dans les actifs de la zone économique spéciale ARISE au Bénin et au Togo, avec une vision stratégique pour construire des écosystèmes industriels et logistiques compétitifs.

  Mozambique, Tanzanie et Congo. Le nouveau triangle ISIS en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top