Economie

Victoria Oil and Gas lève 7,5 millions de dollars pour le forage de Matanda au Cameroun

Victoria Oil and Gas lève 7,5 millions de dollars pour le forage de Matanda au Cameroun

Victoria Oil & Gas, dont la filiale à 100 %, Gaz du Cameroun SA (GDC), producteur et distributeur de gaz onshore implanté dans la ville portuaire de Douala, au Cameroun, a annoncé avoir conclu un accord de financement définitif avec Meridian Capital (HK ), (« Meridian ») (« Accord de facilité ») pour lever un produit brut maximal de 7,5 millions de dollars par l’émission de billets de prêt non garantis (la « Facilité »). Le produit de l’installation sera utilisé aux fins générales du fonds de roulement, y compris les éléments à long terme pour le puits proposé sur le permis Matanda, Meridian (détenu à parts égales par Askar Alshinbayev et Yevgeniy Feld) est un associé d’Askar Alshinbayev et de YF Finance Limited (une société contrôlée par M. Alshinbayev) et ils sont tous réputés agir de concert comme défini dans le Code (collectivement, le  » Soirée Concert »). Le Concert Party détient 60 913 330 actions ordinaires de 0,005 £ dans le capital social de la Société (« Actions ordinaires »), représentant 23,7 pour cent du capital social émis de la Société.

Dans le cas où la Société émettrait le montant maximum de Titres de Prêt B à Meridian à la première occasion la plus probable en vertu de l’Accord de Facilité et que la conversion se produise à la date la plus tardive en vertu de la Facilité pour le montant total du principal et tous les intérêts courus, le Concertiste participation résultante de 106 848 390, soit 35,3 pour cent. des actions alors émises (en supposant le taux de change actuel £/$), en supposant qu’aucune autre action n’est émise.

  Namibie: le géant néerlandais des fruits de mer lié à Fishrot

La Société demandera au Panel une renonciation à l’obligation pour la Partie de Concert de faire une offre générale qui résulterait autrement de l’émission des Actions Ordinaires dans le cas où la Partie de Concert convertirait les Obligations du Prêt B en totalité, sous réserve de l’approbation, lors d’un sondage, des actionnaires indépendants (la « Résolution de blanchiment »). Par conséquent, avec le consentement du Panel, la Résolution Whitewash sera proposée à l’Assemblée générale et sera soumise à un scrutin lors de l’Assemblée générale, dont l’avis sera indiqué dans la Circulaire qui sera distribuée aux actionnaires sous peu.

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top