Economie

Le Fonds OPEP signe un prêt de 20 millions de dollars pour cofinancer l’expansion de l’autoroute Bertil-Harding en Gambie

Le Fonds OPEP signe un prêt de 20 millions de dollars pour cofinancer l'expansion de l'autoroute Bertil-Harding en Gambie

Le Fonds de l’OPEP pour le développement international a signé un accord de prêt de 20 millions de dollars avec la Gambie pour cofinancer l’extension de l’autoroute Bertil-Harding. La modernisation de l’infrastructure routière améliorera la sécurité, réduira le temps et les coûts de déplacement et facilitera l’accès aux marchés, aux équipements sociaux et aux emplois pour plus de 520 000 personnes dans la région du Grand Banjul.

La capitale de la Gambie, Banjul, a connu une croissance démographique importante ces dernières années ; cependant, l’infrastructure de transport routier de la ville reste sous-développée, ce qui entraîne des goulets d’étranglement et des coûts de transport élevés. Le gouvernement gambien a donc accordé une haute priorité à la modernisation de son réseau routier dans le cadre de sa politique nationale de transport pour améliorer l’accessibilité et favoriser la compétitivité et le commerce.

L’autoroute Bertil-Harding, longue de 22 km, est un tronçon important qui relie Old Jeshwang et l’aéroport international de Banjul, vital pour la connectivité de la région. L’extension et la modernisation de l’autoroute sont cofinancées avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement, la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe et le gouvernement gambien, Abdulhamid Alkhalifa, directeur général du Fonds OPEP, a déclaré: «L’économie gambienne dépend fortement de l’agriculture et du tourisme, qui nécessitent un réseau de transport qui fonctionne bien. L’augmentation de la connectivité grâce à des transports plus efficaces soutiendra l’intégration et le commerce et favorisera davantage l’activité sociale et économique pour les citoyens de la région du Grand Banjul.

  Algérie : le bureau de l'Assemblée populaire nationale discute du projet de loi de finances

En plus du présent prêt, les engagements du Fonds OPEP dans le secteur public en Gambie totalisent près de 128 millions de dollars en faveur des transports, de l’éducation, de l’énergie et de projets multisectoriels.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top