Economie

EEP Africa lance une cohorte de 26 projets promouvant l’utilisation d’énergies propres

EEP Africa lance une cohorte de 26 projets promouvant l'utilisation d'énergies propres

EEP Africa a lancé une nouvelle cohorte de 26 projets promouvant l’utilisation productive de l’énergie et l’économie circulaire, le nouveau portefeuille découle d’un appel à propositions concurrentiel 2020 sur l’énergie propre au service de la croissance verte. Sur les 357 candidatures soumises, 26 entreprises ont reçu un financement total de 8,3 millions d’euros pour des projets à mettre en œuvre dans 12 pays d’Afrique australe et orientale. Les nouveaux bénéficiaires sont principalement des entreprises en démarrage (81 %), avec une part importante d’entreprises dirigées localement (62 %) et dirigées par des femmes (38 %).

« Nous voyons de nombreuses start-ups d’énergie propre développer des solutions durables pour stimuler la croissance verte dans les communautés rurales. Cependant, c’est un fait bien connu qu’il y a un manque cruel de financement flexible et précoce pour ces innovateurs, en particulier pour les entreprises locales et dirigées par des femmes, EEP Africa est fier d’être l’un des principaux bailleurs de fonds prêts à prendre des risques et à catalyser les investissements dans les nouvelles technologies et les nouveaux modèles commerciaux », Jussi Viding, gestionnaire de fonds EEP Africa, le nouveau portefeuille démontre la tendance croissante à intégrer les services énergétiques tout au long de la chaîne de valeur agricole. Il comprend des projets qui mettent sur le marché des solutions dans les domaines de l’irrigation et du refroidissement solaires, de l’agro-industrie, de la valorisation énergétique des déchets et de la mobilité électrique.

Des subventions sont nécessaires pour tester et démontrer de nouveaux produits et modèles commerciaux dans ces domaines. Il permet également aux entreprises d’étendre le financement d’actifs et l’inclusion financière, ce qui augmente l’utilisation d’actifs à usage productif dans les communautés du dernier kilomètre, les nouveaux projets visent à améliorer l’accès à l’énergie à des fins domestiques et productives. Ensemble, ils s’attendent à créer 2 600 nouveaux emplois (43 % de femmes) et à générer 7,7 millions d’euros d’économies annuelles sur les dépenses liées à l’énergie. L’appel a principalement attiré des candidatures pour des appareils et des services autonomes, plutôt que pour des centrales électriques à grande échelle, mais même ainsi, les nouveaux projets devraient générer 25 000 MWh d’énergie propre par an et réduire ou éviter 105 000 tonnes d’émissions de CO2e par an.

  La GSMA s'associe à Africa CDC pour exploiter la puissance du mobile pour lutter contre les maladies en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top