Economie

Proparco accorde un prêt de 16 M€ à AktivCo pour améliorer l’efficacité énergétique des tours de télécommunications en Afrique

Proparco accorde un prêt de 16 M€ à AktivCo pour améliorer l'efficacité énergétique des tours de télécommunications en Afrique

Proparco a accordé un prêt de 16 millions d’euros pour soutenir AktivCo, filiale du groupe Camusat dans 4 projets visant l’hybridation de tours de télécommunications au Burkina Faso, au Niger, en Côte d’Ivoire et au Cameroun, qui permettront une plus grande efficacité énergétique de ces services et une plus grande fiabilité du réseau de télécommunications.
L’accès aux services numériques et la couverture des réseaux mobiles sont des enjeux clés pour les économies en développement et émergentes. Une condition essentielle pour relever ces défis est la fiabilité de l’alimentation électrique du réseau de télécommunication. Cependant, un grand nombre de tours ne sont pas connectées au réseau électrique national et fonctionnent généralement sur générateur de carburant, le FEI a contribué à hauteur de 27 millions d’euros. Norfund et AfricaGoGreen participent également à cette opération, pour des montants respectifs de 9 et 8 millions d’euros. Le montant total du projet est de 60 millions d’euros.
Créée en 2015, AktivCo accompagne les opérateurs télécoms qui souhaitent externaliser l’approvisionnement énergétique de leurs tours télécoms. Ce segment innovant appelé T-ESCO (Telecom – Energy Service Company), permet au propriétaire d’une tour télécom d’externaliser l’alimentation électrique du site à un tiers spécialisé en charge du déploiement, du financement et de l’exploitation du parc électrique dans le contrat à durée déterminée. Ce marché en forte croissance et à fort potentiel offre une solution technique basée sur l’utilisation combinée d’un système photovoltaïque, de batteries et d’un générateur à combustible. Ce dispositif technique offre des avantages en termes d’économies de coûts et de carburant.
Le projet est aligné à 100 % sur l’Accord de Paris et permettra d’éviter 22 800 tCO2/an et contribuera au déploiement d’infrastructures télécoms performantes. Il contribuera également à la création ou au maintien de 3 400 emplois directs et indirects.

  Lux Afrique Group ouvre la première boutique de commerce électronique de luxe en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top