Economie

Coup de pouce aux investissements pour la seule société d’exploration minière noire américaine en Afrique

Coup de pouce aux investissements pour la seule société d'exploration minière noire américaine en Afrique

Brown Venture Group (BVG), une société de capital-risque basée à Minneapolis qui a pour mission principale de financer des entreprises noires, latino-américaines et autochtones du secteur de la technologie a récemment conclu un investissement dans The Pula Group, une société basée à Los Angeles qui est impliqués dans l’exploration minière en Afrique.

Pula est la seule société d’exploration minière américaine opérant en Tanzanie et la seule société d’exploration minière appartenant à des Afro-Américains opérant sur l’ensemble du continent africain. Pula est également l’une des rares sociétés étrangères actives en Tanzanie dans laquelle les Tanzaniens détiennent une participation importante. Les Tanzaniens détiennent une participation de 50% dans les filiales tanzaniennes de graphite et d’or de Pula qui possède cinq permis d’exploration en Tanzanie. Quatre se trouvent dans la région riche en graphite de Ruangwa et l’autre dans les champs aurifères du lac Victoria, les Australiens dominent le secteur de l’exploration en Tanzanie, représentant 52 % des sociétés d’exploration du pays et les Canadiens représentent 18 %. Actuellement, les Tanzaniens, ou les sociétés ayant un intérêt tanzanien substantiel, ne représentent que 4 % des sociétés faisant de l’exploration minière en Tanzanie, la mission du groupe Pula, dit-il, est de faire de l’Afrique une source de minéraux pour les batteries de véhicules électriques, les piles à combustible et d’autres technologies d’énergie propre, ce qui en fait « l’une des sociétés occidentales les plus progressistes faisant des affaires sur le continent africain ».

Expliquant pourquoi Brown Ventures Group a investi dans Pula, le Dr Chris Brooks, un partenaire fondateur de BVG, a déclaré : « Les progrès dans l’écologisation de l’approvisionnement énergétique mondial nécessitent le développement et l’innovation dans diverses technologies, le point de départ d’une stratégie d’intégration verticale commence par les minéraux, parmi lesquels le graphite est essentiel.

  Algérie: Aymen Benabderrahmane veut concurrencer les banques marocaines en Europe et en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top