Economie

Le Fonds monétaire international approuve un montage financier de 3 milliards de dollars pour l’Egypte

Le Fonds monétaire international approuve un montage financier de 3 milliards de dollars pour l'Egypte

Le Fonds monétaire international a déclaré – dans un communiqué – que son conseil d’administration avait approuvé un programme de soutien financier à l’Égypte d’une valeur de 3 milliards de dollars pour une période de 46 mois, ajoutant qu’il stimulerait un financement supplémentaire d’environ 14 milliards de dollars, le communiqué indique que le paquet comprend un système de taux de change flexible et le renforcement des filets de sécurité sociale pour protéger les personnes vulnérables.

Les finances de l’Égypte, déjà fortement endettées et manquant de devises étrangères, se sont fortement détériorées après la guerre de la Russie contre l’Ukraine, incitant les investisseurs étrangers à retirer quelque 20 milliards de dollars du pays en quelques semaines, les banquiers de la plus grande économie d’Afrique du Nord affirment que l’écart entre le taux du marché noir de la livre égyptienne de 32 à 33 par rapport au dollar s’est creusé ces dernières semaines par rapport au taux officiel de 24,7 malgré la dépréciation globale de la monnaie de 36 % cette année, l’accord sur le paquet a été annoncé au niveau des experts le 27 octobre, et le communiqué ajoute que l’accord permet le décaissement immédiat de 347 millions de dollars à l’Égypte pour soutenir la balance des paiements de l’Égypte et son budget général, le communiqué indique que l’accord devrait catalyser environ 14 milliards de dollars de financement supplémentaire, y compris des investissements, de la part des partenaires internationaux et régionaux de l’Égypte.

Selon un rapport du Conseil des ministres égyptien – publié aujourd’hui samedi -, le nouveau programme de soutien financier vise à réduire la dette publique à moins de 80 % du PIB à moyen terme, l’accord comprend un programme de réformes structurelles de grande envergure pour « réduire l’influence de l’État et uniformiser l’arène de la concurrence entre les secteurs public et privé. » Il prévoit également un resserrement préalable de la politique monétaire et l’assainissement des finances publiques.

  Pour renforcer son économie, le FMI et la Banque mondiale conviennent de réduire la dette de la Somalie de 4,5 milliards de dollars
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top