Economie

Haut responsable du parti au pouvoir: l’Afrique du Sud pourrait devenir un État en faillite

Haut responsable du parti au pouvoir: l'Afrique du Sud pourrait devenir un État en faillite

Un haut responsable du Congrès national africain au pouvoir a déclaré que l’Afrique du Sud pourrait devenir un « État en faillite », mais qu’elle n’a pas encore atteint ce point, « Si certaines choses ne sont pas résolues, nous deviendrons un État défaillant, mais nous n’allons pas dans cette direction », a déclaré le secrétaire général de l’ANC, Fikile Mbalula, dans une interview exclusive à la BBC. « L’Afrique du Sud est confrontée à des défis comme beaucoup d’autres pays, mais je pense que le mettre dans la catégorie des États défaillants est maintenant une exagération », a-t-il ajouté.

Alors que des problèmes externes tels que la récession mondiale, l’impact de Covid et la guerre en Ukraine ont tous joué un rôle dans le préjudice de l’économie sud-africaine, le blâme incombe également en partie à « certaines de nos faiblesses en termes de bon fonctionnement de l’économie,  » il a dit, cependant, Mbalula a souligné que le pays « se remettait bien » et a défendu le bilan économique de l’ANC. « Nous avons pu protéger notre peuple du pire », a-t-il déclaré, après un héritage de « 300 ans de privations et de mauvaise gestion d’un pays et d’une économie ». A l’approche des élections l’an prochain, les coupures de courant en cours pourraient avoir des conséquences politiques désastreuses pour le parti au pouvoir : « Cela affectera l’obtention de la majorité absolue par l’ANC s’il n’est pas traité de manière décisive », a-t-il déclaré.

L’Afrique du Sud souffre de coupures de courant, connues sous le nom de délestage, jusqu’à 10 heures par jour, et a aggravé la crise économique du pays. Le pays est également aux prises avec des niveaux élevés de corruption, ce qui a sapé la confiance dans le gouvernement de l’ANC. Le taux de chômage officiel en Afrique du Sud est d’environ 33%, l’un des plus élevés au monde, avec un jeune Sud-Africain sur deux au chômage et 60% d’entre eux vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le parti a pris le pouvoir en 1994, après la fin de l’apartheid.

  L'ONU salue le transfert pacifique du pouvoir en Somalie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top