Economie

La BAD approuve un investissement de 20 millions de dollars dans un fonds de capital-investissement ciblant le secteur des infrastructures en Afrique

La BAD approuve un investissement de 20 millions de dollars dans un fonds de capital-investissement ciblant le secteur des infrastructures en Afrique

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé un investissement en capital de 20 millions de dollars dans le Fonds d’accélération des infrastructures Africa50 I, à l’appui de son objectif de mobiliser des capitaux privés pour les infrastructures à travers le continent, le Fonds d’accélération des infrastructures Africa50 I est un fonds de capital-investissement panafricain pour les infrastructures qui mobilise jusqu’à 500 millions de dollars pour l’investissement et la création de valeur dans les secteurs stratégiques des infrastructures. Il s’agit notamment de l’électricité, de l’énergie, des infrastructures numériques et sociales, des transports, de la logistique, de l’eau et de l’assainissement.

Africa50 regroupe le développement et le financement de projets d’infrastructure sous un même toit, le Fonds d’accélération des infrastructures Africa50 I a été créé pour aider à exécuter le mandat d’Africa50 consistant à mobiliser des capitaux privés et à accélérer les flux d’investissement dans les infrastructures africaines en ciblant les investisseurs privés et institutionnels, le directeur de la Banque africaine de développement pour le Département du développement industriel et commercial, Abdu Mukhtar, a déclaré que l’investissement de la Banque dans le Fonds soulignait sa nature stratégique et le fait que la Banque accorde la priorité à l’investissement dans les secteurs d’infrastructure stratégiques qui contribuent à combler le déficit de financement des infrastructures en Afrique (estimé à 68 $- 108 milliards par an), commentant l’approbation, Wale Shonibare, directeur des solutions financières, des politiques et des réglementations énergétiques de la Banque africaine de développement, a déclaré que le soutien de la Banque au Fonds d’accélération des infrastructures Africa50 I était conforme à ses objectifs High Five.

  Banque centrale des États de l'Afrique centrale et son rôle dans la stimulation du développement économique

« Il renforce également les partenariats déjà existants de la Banque avec le groupe Africa50 sur des initiatives telles que le Forum des investisseurs souverains africains et l’Alliance pour les infrastructures vertes en Afrique », a ajouté Shonibare, Alain Ebobissé, PDG du groupe Africa50, a déclaré : « Nous apprécions grandement le soutien de la Banque africaine de développement au Fonds d’accélération des infrastructures Africa50.

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top