Economie

La BAD et Google collaborent pour la transformation numérique en Afrique

La BAD et Google collaborent pour la transformation numérique en Afrique

La Banque africaine de développement et Google ont officialisé une coopération visant à faire progresser la transformation numérique en Afrique. Les parties ont signé une lettre d’intention lors de la Global Africa Business Initiative à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, l’accord souligne un engagement commun à exploiter les technologies émergentes, à étendre et à améliorer les infrastructures et à perfectionner les talents et les compétences sur le continent.

Les deux partis ont l’habitude de favoriser l’évolution numérique. Au cours de la dernière décennie, la Banque africaine de développement a investi 1,9 milliard de dollars dans des projets mettant l’accent sur le développement d’infrastructures à large bande, d’environnements politiques et réglementaires favorables, de compétences numériques et de startups technologiques innovantes, « Notre parcours depuis une pénétration de la téléphonie de 2 % en 1998 jusqu’à l’ère actuelle de la 4G, de la 5G et de l’IA signifie d’immenses progrès. Avec 70 % des Africains subsahariens de moins de 30 ans, notre objectif est de catalyser les entreprises pour qu’elles créent des emplois et proposent des solutions innovantes.  » a déclaré le Dr Akinwunmi Adesina, président de la Banque africaine de développement. En 2005, Google a investi dans un important câble de télécommunications sous-marin : le câble Seacom. Depuis lors, Google s’est engagé dans la transformation numérique en soutenant le développement des talents, l’innovation, les infrastructures et les avancées réglementaires à travers le continent.

En collaboration avec la Banque africaine de développement, Google offrira une assistance technique pour aider les entrepreneurs et les petites et moyennes entreprises à numériser leurs activités, à obtenir des financements, à maîtriser le marketing numérique et à faire progresser le développement du secteur privé, le Dr James Manyika, vice-président principal de la recherche, de la technologie et de la société chez Google, a déclaré : « Avec des technologies avancées comme l’IA, la transformation la plus profonde est encore à venir.

  A l'époque du président menteur, l'Algérie exporte des pattes de poulet et de la viande de chien et importe de la viande d'âne

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top