Economie

Le Centre du commerce international (ITC) et la Fondation TRAIDE promeuvent le commerce direct du café entre les Pays-Bas et l’Éthiopie

Le Centre du commerce international (ITC) et la Fondation TRAIDE promeuvent le commerce direct du café entre les Pays-Bas et l'Éthiopie

Le Centre du commerce international collabore avec la Fondation TRAIDE et l’ambassade du Royaume des Pays-Bas pour promouvoir des liens commerciaux directs et à long terme entre les acheteurs de café vert néerlandais et les producteurs de café éthiopiens, la Fondation TRAIDE, financée par le ministère néerlandais des Affaires étrangères, agit en tant que rassembleur d’entreprises et de parties prenantes en Afrique, reliant ces consortiums à des solutions de financement. TRAIDE utilise sa connexion avec le marché néerlandais mais ne se limite pas à s’engager exclusivement avec des entreprises néerlandaises, actuellement, TRAIDE est opérationnel en Éthiopie et au Rwanda avec des bureaux locaux dans les deux pays.

Ce mois-ci, une tournée d’acheteurs néerlandais en Éthiopie, dirigée par l’ITC et TRAIDE, a permis à des acheteurs de café vert sélectionnés de rencontrer des producteurs de café éthiopiens de l’initiative Alliances pour l’action de l’agro-industrie durable de l’ITC dans le cadre de son programme Fonds fiduciaire néerlandais V en Éthiopie, financé par le ministère néerlandais. des Affaires étrangères, en favorisant les relations entre acheteurs et producteurs, l’objectif est de jeter les bases de liens commerciaux directs et à long terme, fondés sur la confiance et la croissance mutuelle, qui peuvent bénéficier à la fois aux acheteurs et aux fournisseurs de manière durable et à long terme, au cours de la tournée, les acheteurs se sont réunis à Addis-Abeba avant de passer deux jours à visiter les plantations de café et les coopératives de l’Union coopérative des producteurs de café de Yirgacheffe et de l’Union coopérative des producteurs de café d’Oromia.

  Soudan : L'aide entre au Kordofan et au Darfour après un retard de 6 semaines

Les participants ont inspecté les caféiers et les cerises au plus fort de la saison de récolte, observé le processus de lavage et de séchage qui transforme les cerises en grains verts et discuté avec les dirigeants des syndicats et des coopératives. D’autres sujets, notamment la nouvelle directive de l’Union européenne sur le devoir de diligence durable des entreprises (CS3D) et la loi sur la déforestation, ainsi que les concepts de commerce direct et équitable et de café de spécialité, ont également été abordés.

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top