Economie

Le Royaume-Uni suspend les droits de douane mondiaux sur les fleurs coupées, une victoire pour les exportateurs africains

Le Royaume-Uni suspend les droits de douane mondiaux sur les fleurs coupées, une victoire pour les exportateurs africains

Le Royaume-Uni a temporairement supprimé les droits de douane à l’exportation pour les fleurs coupées, dans le but de rendre le commerce avec le Royaume-Uni plus facile et moins cher pour les producteurs d’Afrique de l’Est et au-delà, des quantités illimitées de fleurs peuvent désormais être exportées vers le Royaume-Uni à un tarif de 0%, même si elles transitent via un pays tiers. Ceci est particulièrement important pour les producteurs de fleurs d’Afrique de l’Est qui transportent leurs fleurs via des pays tiers ou des maisons de vente aux enchères avant leur arrivée au Royaume-Uni.

Cette décision vise à accroître les échanges commerciaux et à renforcer davantage les relations économiques entre le Royaume-Uni et la région. Les consommateurs britanniques pourraient également gagner gros– sur le prix, la saisonnalité et la variété, la suspension des droits de douane de 8% sur les fleurs coupées s’applique dans le monde entier, mais constituera une grande victoire pour les principales régions floricoles du Kenya, de l’Éthiopie, du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda. La suspension des droits restera en vigueur pendant deux ans, du 11 avril 2024 au 30 juin 2026, le Délégué commercial de Sa Majesté pour l’Afrique, John Humphrey, a déclaré: « La relation du Royaume-Uni avec l’Afrique de l’Est est enracinée dans un commerce mutuellement bénéfique. Ce flower power supplémentaire permettra au commerce de s’épanouir. Nous allons loin lorsque nous allons ensemble or ou dans ce cas, nous grandissons loin lorsque nous grandissons ensemble, renforçant encore l’engagement du Royaume-Uni en faveur de l’expansion du commerce en Afrique de l’Est. »

  Le gouvernement du Royaume-Uni réitère son engagement envers les industries vertes africaines

En 2022, le Kenya était classé quatrième exportateur mondial de fleurs coupées, avec 6% des exportations mondiales de fleurs coupées. L’Éthiopie est le deuxième producteur de fleurs coupées en Afrique, représentant 23% des exportations de l’Afrique subsaharienne. En 2023, la valeur du commerce de fleurs coupées entre le Royaume-Uni et l’Éthiopie était évaluée à 12,6 millions de livres sterling, le Rwanda à 727 000 livres sterling, 839 000 livres sterling de Tanzanie et 1,1 million de livres sterling d’Ouganda.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top