Economie

Le fournisseur américain de solutions de gestion des risques d’entreprise Archer se développe en Égypte

Le fournisseur américain de solutions de gestion des risques d'entreprise Archer se développe en Égypte

Le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’Information, Amr Talaat, a ouvert le bureau de Gestion Intégrée des Risques (IRM) d’Archer au Nouveau Caire. Archer est un fournisseur américain de solutions de gestion des risques d’entreprise, la cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de dignitaires clés, dont Ahmed Elzaher, PDG de l’Agence de Développement de l’Industrie des Technologies de l’Information (ITIDA), Sarah Kahler, Directrice principale des Opérations commerciales chez Archer IRM et membre de l’équipe de direction de la société, Matt Tinsley, Directeur Principal des Services mondiaux chez Archer IRM, Rasha El Kaliouby, Directrice et Directrice Générale d’Archer IRM en Égypte, aux côtés de fonctionnaires du Ministère des Communications et des Technologies de l’Information (MCIT), Archer aux États-Unis (États-Unis) et de divers marchés.
L’inauguration du bureau IRM d’Archer au parc d’affaires Cairo Festival City s’aligne sur la stratégie d’expansion de l’entreprise visant à renforcer sa présence sur le marché égyptien. L’année dernière, le Caire a été choisi comme emplacement pour le premier bureau d’Archer au Moyen-Orient, en outre, la société vise à étendre ses activités à partir de sa base égyptienne. Actuellement, le bureau compte une équipe de plus de 140 employés talentueux spécialisés dans l’ingénierie, la recherche et le développement( R & D), le support technique, les ventes, l’avant-vente, le marketing et le service client dans plus de neuf langues, entre autres services professionnels, conformément à sa trajectoire de croissance, la société prévoit d’augmenter ses effectifs en Égypte en recrutant au moins 150 nouveaux ingénieurs spécialisés dans les opérations orientées vers l’exportation au cours des trois prochaines années, dans le cadre du Protocole d’accord signé avec ITIDA en avril dernier.
Dans ses remarques, le ministre des TIC a souligné que l’efficacité et la capacité des jeunes égyptiens à exploiter la technologie ont contribué à faire du secteur des TIC le secteur public à la croissance la plus rapide à l’échelle nationale pendant cinq années consécutives et une destination attrayante pour les investissements des multinationales des TIC.

  4 pays méditerranéens de l'Union européenne dénoncent le système de gestion des migrants Africains
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top