Economie

Le lancement de la septième Conférence africaine sur le développement durable

Le lancement de la septième Conférence africaine sur le développement durable

Le septième Forum africain sur le développement durable a débuté lundi soir à Brazzaville, au Congo, sous le thème « Construire un avenir meilleur … vers un continent africain résilient et vert et réaliser le Programme 2030 et l’Agenda 2063 ».
Ce rassemblement annuel permet à l’Afrique de se préparer à un forum mondial de haut niveau sur le développement durable. Cette septième session se déroule grâce aux technologies de communication visuelle en raison de la pandémie de coronavirus (Covid 19), qui s’intensifie depuis des semaines.
Le Forum africain pour le développement durable, initié par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, la Commission de l’Union africaine et la Banque africaine de développement, vise à promouvoir la mise en œuvre intégrée du Programme 2030 et de l’Agenda 2063, qui se renforcent mutuellement.
Bien que la cérémonie d’ouverture officielle ait été reportée à demain, mercredi, les activités prévues se sont déroulées normalement, avec l’organisation de divers séminaires et activités de l’équipe de travail.
Le représentant du Kenya (Afrique de l’Est) occupe le poste de premier vice-président, le représentant du Niger (Afrique de l’Ouest) occupe le poste de deuxième vice-président, le représentant de l’Algérie (Afrique du Nord) est le troisième vice-président et le représentant de Le Zimbabwe (Afrique australe) assure le secrétariat du bureau.
On espère que le forum servira d’institution multilatérale permettant de suivre et de discuter des progrès réalisés et des difficultés rencontrées par la mise en œuvre des objectifs de ces deux programmes, parallèlement au renforcement de l’apprentissage et à la promotion de mesures et d’activités politiques efficaces.
Selon ses organisateurs, le forum contribue de manière tangible au renforcement de l’engagement multilatéral pris par les acteurs concernés, et à la consolidation de la solidarité existante entre eux et leurs salariés de manière coordonnée dans la réalisation des objectifs de développement énoncés dans les deux programmes.

  Sénégal : En bonne voie pour une croissance mondiale en 2023
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top