Economie

Un soutien international urgent est nécessaire pour aider le gouvernement du Mozambique à combattre la terreur à Cabo Delgado

Un soutien international urgent est nécessaire pour aider le gouvernement du Mozambique à combattre la terreur à Cabo Delgado

Les attentats terroristes de Palma ne sont pas simplement des cibles d’opportunités. Ce sont des cibles stratégiques. L’objectif est de détruire la capacité du gouvernement mozambicain de produire, d’exporter du gaz, de lutter contre la pauvreté, de créer des emplois et de montrer clairement que le gouvernement ne peut pas protéger le personnel ou les actifs des compagnies pétrolières.

C’est du terrorisme et il doit être condamné sous toutes ses formes. Ces attaques terroristes, si elles ne sont pas prises au sérieux, coûteront au gouvernement mozambicain des milliards de dollars en investissements perdus et en revenus de GNL, la Chambre africaine de l’énergie est encouragée par la réponse du président Nyusi et du gouvernement du Mozambique. Nous continuons à suivre de près la situation en étroite coordination avec les autorités mozambicaines et les entreprises énergétiques.

«Le Président Nyusi et le Mozambique ne devraient pas être laissés à la résolution de ce problème seuls. La communauté internationale doit soutenir le Président Nyusi avec l’assistance nécessaire pour assurer la paix et la stabilité. Après cela, le président peut également entamer le processus de reconstruction de ce qui est devenu une population assez fracturée à Cabo Delgado », conclut Ayuk.

Les améliorations tangibles de l’environnement de sécurité à Cabo Delgado ont permis aux entreprises énergétiques de reprendre leurs activités. La reprise est très positive, et le crédit doit être accordé au gouvernement et aux compagnies énergétiques qui considèrent que leur travail contribue à la croissance du Mozambique. Des investissements de plusieurs milliards de dollars ont déjà été faits, mais une escalade de la violence met en péril l’avenir de ces investissements.

  Le parlement nigérien approuve à la majorité le déploiement de forces étrangères dans le pays pour combattre les djihadistes

Nous notons également que l’interruption entraînera des retards mineurs dans le calendrier de développement des projets clés, cependant, nous sommes convaincus que les opérateurs peuvent les minimiser et poursuivre une montée en puissance rapide des projets.

Il y aura la paix au Mozambique. Ce n’est pas impossible. Le peuple mozambicain est résilient et comprend les enjeux. Il faudra du temps, de la diligence et de la discipline de la part du gouvernement et l’adhésion des compagnies pétrolières. L’économie mozambicaine bénéficiera des bénéfices du GNL et de plus d’exploration.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top