Economie

Les ports de Dubaï réclament une compensation de Djibouti de 210 millions de dollars

Les ports de Dubaï réclament une compensation de Djibouti de 210 millions de dollars

Le groupe de Dubai Ports World a déclaré mardi qu’il avait demandé une indemnité de 210,2 millions de dollars à Djibouti, en raison d’un différend sur les droits de concession d’exploitation du terminal à conteneurs «Doraleh» depuis 2012, un porte-parole du DP World Group a déclaré dans un courrier électronique, dont Anadolu a reçu une copie: « DP World reste l’opérateur légal et le franchiseur du terminal à conteneurs Doraleh à Djibouti ».

Les ports de Dubaï ont soumis au tribunal de Londres une demande d’indemnisation pour perte de revenus au cours de la période allant de 2018 au 31 mars 2021, avec le rétablissement de ses droits de franchise, selon le témoignage des ports de Dubaï, il est prévu que le tribunal de Londres rendra sa décision d’indemnisation le 29 juin.

Le porte-parole a ajouté: «Le gouvernement de Djibouti a agi illégalement en saisissant le terminal à conteneurs de Doraleh en 2018».

Il a déclaré que «les ports de Dubaï ont obtenu 6 jugements en sa faveur de la Cour d’arbitrage de Londres et de la Cour suprême d’Angleterre et du Pays de Galles».

Le porte-parole a souligné que « le groupe cherche à obtenir une compensation pour la période pendant laquelle nous avons été exclus de la concession … Nous ne renoncerons pas à la pression sur le gouvernement pour restaurer les droits et avantages de DP World ».

Djibouti n’était pas immédiatement disponible pour commenter cette déclaration.

Il y a un différend en cours entre DP World et Djibouti depuis 2012, concernant une concession accordée à l’entreprise pour l’exploitation du terminal à conteneurs de Doraleh, en février 2018, le gouvernement de Djibouti a résilié le contrat des ports de Dubaï pour l’exploitation du terminal «Doraleh», déclarant qu’il avait pris la décision de protéger «la souveraineté nationale et l’indépendance économique» du pays.

  Une Nigériane nommé Okonjo-Iwela au poste de nouveau directeur général de l'Organisation mondiale du commerce

En 2014, le gouvernement de Djibouti a intenté des poursuites judiciaires accusant les ports de Dubaï d’avoir fourni des sommes d’argent illégales pour obtenir la concession du terminal à conteneurs de Doraleh.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top