LifeStyle

Khaya Mthethwa accusée de tribalisme

Khaya Mthethwa accusée de tribalisme

Être une personnalité publique est parfois une arme à double tranchant. Parfois, votre opinion est tenue en haute estime, et d’autres fois, tout ce que vous dites peut être traduit autrement. C’est pourquoi, dans la plupart des cas, les célébrités s’abstiennent de commenter des questions sensibles, de peur de faire la une des journaux à cause de leurs opinions. Un exemple concret doit être Khaya Mthethwa, qui est actuellement traîné sur Twitter pour son récent message.
Le musicien primé et personnalité de la télévision est toujours timide pour exprimer son point de vue sur les réseaux sociaux. Mthethwa faisait partie de ces personnes qui n’étaient pas heureuses en mai 2020 lorsque le président Cyril Ramaphosa a annoncé l’ouverture d’églises alors que le pays passait au niveau de verrouillage 3. « Je suis un garçon d’église mais c’est irresponsable », a-t-il écrit sur Twitter. Son commentaire a déclenché un débat animé sur Twitter. Pour sa défense, Mthethwa a déclaré: «Je n’attaque pas ses dirigeants… je le respecte… c’est mon opinion personnelle dans un pays démocratique».
Cette fois-ci, Mthethwa remet également en question quelque chose que Ramaphosa a fait, qui livre un éloge funèbre du défunt roi Goodwill Zwelithini. Il a demandé à des tweeps s’il aurait été mal que l’ancien président Jacob Zuma lise l’éloge du roi Zwelithini au lieu de l’actuel président Ramaphosa.

  À cause du coronavirus, les VIP virtuels s’invitent dans le show live de « Balmain »
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top