Politique

Les attaques d’enlèvements continuent au Nigéria malgré les efforts du pays à combattre les groupes armées

Les attaques d’enlèvements continuent au Nigéria malgré les efforts du pays à combattre les groupes armées

Les autorités nigérianes ont annoncé que le nombre total d’élèves enlevés par des hommes armés, dimanche dernier, de l’école religieuse « Salihi Tango » dans l’Etat de l’ouest du Niger, est de 136 élèves, « Le nombre exact a été déterminé en contactant les familles des étudiants kidnappés », a déclaré le vice-gouverneur de l’Etat susmentionné, Ahmed Kitso, dans un communiqué, ajoutant : « Nous pouvons maintenant confirmer l’enlèvement d’un total de 136 étudiants ».

Dans l’attaque susmentionnée, une personne a été tuée et le nombre d’étudiants mentionné a été kidnappé, puis il a été annoncé qu’il s’agissait de 100 étudiants ; Le lendemain, les hommes armés ont libéré 11 étudiants ; En raison de leur jeune âge et de leur incapacité à parcourir de longues distances hors route.

Les ravisseurs ont appelé le directeur de l’école et ont exigé une rançon de 110 millions de nairas (monnaie locale), estimée à 260 000 $, pour la libération des élèves, tandis que le gouvernement a annoncé son refus de payer la rançon, le président du pays, Muhammad Bukhari, a également demandé aux hommes armés de libérer immédiatement les étudiants.

Récemment, plusieurs villes nigérianes ont été témoins d’attaques armées visant des écoles et des étudiants, le pays connaît de temps à autre de violents conflits tribaux, et le groupe « Boko Haram » a commis des actes de violence depuis 2009, tuant plus de 30 000 personnes et provoquant le déplacement d’environ 3 millions de personnes, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des Affaires humanitaires.

 

  Israël révèle des négociations de normalisation avec le plus grand pays islamique d'Afrique de l'Ouest
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top