Politique

Au XXIe siècle, l’Algérie lutte contre la tricherie au Baccalauréat en coupant l’internet

Au XXIe siècle, l'Algérie lutte contre la tricherie au Baccalauréat en coupant l’internet

En Algérie, la politique de blocage partiel d’internet et des réseaux sociaux s’est poursuivie pendant la période de l’examen du baccalauréat, procédure mise en place depuis des années en coordination entre le ministère de l’Éducation nationale et le ministère des Postes et Télécommunications…

Aujourd’hui, les Algériens ont souffert de la coupure d’internet le premier jour de l’examen, ce qui a provoqué un ressentiment généralisé parmi les Algériens, notamment à l’égard des institutions et des pertes qu’elles subissent, les responsables publics justifient la mesure liée à l’évitement des fuites et de la publication des sujets sur les réseaux sociaux et la réception des réponses, les autorités soulignent plus d’une fois que cela remet en cause le principe de l’égalité des chances et la crédibilité du baccalauréat.

Les examens précédents avaient connus une large diffusion des sujets après le début de l’examen, de sorte que les solutions ont été publiées sur les réseaux sociaux par des personnes extérieures aux centres des  examens, la justice a traité un grand nombre de dossiers liés à ce sujet, dans lesquels un certain nombre de parents, de professeurs et de gardiens ont été condamnés.

La session du baccalauréat 2016 a représenté le pic des fraudes, car le processus avait connu des diffusions des sujets du baccalauréat, alors qu’elle a été suivi au cours des sessions suivantes par la publication des sujets en se basant sur les instruments technologiques permettant de naviguer sur les sites de réseaux sociaux.

Mais malgré les justifications du ministère de l’Éducation nationale et son affirmation qu’il est nécessaire de prévenir les fraudes, les experts économiques ont mis en garde contre les effets de la procédure sur les établissements, en particulier ceux qui dépendent d’Internet, car ils subissent de lourdes pertes à chaque session de baccalauréat.

  Un accord entre les dirigeants du Soudan du Sud ouvre la voie à la mise en place d'une armée unifiée
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top