Politique

Le Nigeria annonce qu’il n’y aura aucune poursuite pour la remise de militants de Boko Haram

Le Nigeria annonce qu’il n’y aura aucune poursuite pour la remise de militants de Boko Haram

Le gouvernement nigérian a annoncé qu’il ne poursuivrait pas les militants de l’organisation terroriste « Boko Haram », qui se sont rendus aux forces armées le mois dernier, dans l’Etat de Borno, au nord-est, le ministre de l’Information et de la Culture, Lai Muhammad, a déclaré samedi dans un communiqué de presse que les éléments de « Boko Haram » qui se sont rendus ne feront pas l’objet de procès, conformément aux « accords internationaux » qui l’empêchent.

Il a souligné que les appels à la poursuite et au meurtre des militants qui se sont rendus au lieu d’une amnistie contredisaient les pratiques mondiales, le mois dernier, plus de 1 500 membres de Boko Haram se sont rendus à cause de la famine, depuis 2009, la violence de Boko Haram a fait plus de 20 000 morts et déplacé des millions de personnes au Nigeria, depuis 2015, l’organisation a également lancé des attaques dans les pays voisins comme le Cameroun, le Tchad et le Niger.

Et « Boko Haram », organisation armée nigériane fondée en janvier 2002, appelle à la stricte application de la loi islamique dans tous les États, même ceux du sud à majorité chrétienne, et a annoncé en mars 2015 son association avec l’organisation terroriste « ISIS ».

  Muhoozi explique pourquoi KCCA n'avait aucune chance de jouer l'AS Kigali
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top