Politique

Des séparatistes au Cameroun tuent 15 soldats dans deux attentats à la bombe

Des séparatistes au Cameroun tuent 15 soldats dans deux attentats à la bombe

Le gouvernement camerounais a déclaré lundi que les rebelles séparatistes avaient tué 15 soldats et plusieurs civils dans deux attentats à la bombe ce mois-ci, marquant une nouvelle phase dans un conflit de près de cinq ans qui a fait plus de 3 000 morts.
Les rebelles cherchent à créer un État séparatiste appelé Ambazonia dans l’ouest du Cameroun.Ils ont commencé à lutter contre l’armée en 2017 après la répression violente des manifestations pour une plus grande représentation de la minorité anglophone dans le pays francophone, les combats ont commencé par des raids sporadiques des séparatistes sur les positions de l’armée et de la police, puis se sont transformés en combats continus qui ont détruit la vie dans de grandes parties de la région productrice de pétrole et de café, la première attaque de ce mois a eu lieu le 12 septembre à Kombo, une ville de la région du nord-ouest, lorsqu’un engin explosif improvisé a touché un convoi militaire.
Le 16 septembre, un engin similaire et un missile antichar ont touché un autre convoi militaire, et l’attaque a suivi d’une pluie de balles, le ministère camerounais de la Défense a déclaré dans un communiqué que l’utilisation d’armes plus avancées représentait un « changement significatif » dans les combats. Notant que les rebelles obtiennent des armes de « groupes extrémistes » en dehors du Cameroun.

  Demandes du peuple algérien d'imposer des sanctions américaines et européennes au régime des généraux alliés des russes
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top