Politique

António Guterres condamne les attentats terroristes du groupe « Codeco » au Congo

António Guterres condamne les attentats terroristes du groupe "Codeco" au Congo

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné les attaques menées par le groupe armé connu sous le nom de Coopérative pour le développement du Congo (Codeco) le 8 mai dans la région de Dgogo, province de l’Ituri, République démocratique du Congo, selon le Centre d’information des Nations Unies, aujourd’hui, mardi, les attaques ont tué au moins 38 civils, dont des femmes et des enfants, et d’autres civils ont été déplacés et d’autres ont disparu lorsque les assaillants ont incendié un village adjacent au site de l’attaque.

Le Secrétaire général a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés, appelant les autorités congolaises à enquêter sur ces incidents et à traduire les responsables en justice, António Guterres a exhorté les autorités à assurer l’accès immédiat, libre et sans entrave de la MONUSCO aux zones d’attaque afin de faciliter les efforts de protection des civils, et a appelé les groupes armés en République démocratique du Congo à mettre fin à leurs attaques cruelles contre les civils et à participer sans condition à la processus politique, y compris les initiatives régionales, et déposer les armes à travers le programme de désarmement, de démobilisation, de relèvement communautaire et de stabilisation.

Le Secrétaire général réitère que les Nations Unies, par l’intermédiaire de son Représentant spécial en République démocratique du Congo, continueront d’appuyer le gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts pour parvenir à la paix et à la stabilité.

  Les attaques armées depuis le début de l'année ont fait des centaines de morts et déplacé 40000 civils en RDC
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top