Politique

La Commission électorale du Nigeria approuve 18 candidats à la présidence

La Commission électorale du Nigeria approuve 18 candidats à la présidence

La Commission électorale nigériane a approuvé 18 candidats pour se présenter aux élections présidentielles prévues en février de l’année prochaine, dans une liste récemment publiée, la Commission électorale nationale indépendante (INEC) a indiqué que 18 partis avaient présenté des candidats à la présidentielle, la liste comprend les noms du vétéran de 75 ans, candidat présidentiel et ancien vice-président, Atiku Abubakar du Parti démocratique populaire d’opposition, et de l’ancien gouverneur de Lagos, Ahmed Bola Tinubu, 70 ans, du Congrès progressiste au pouvoir.

Il comprend également l’ancien gouverneur de l’État d’Anambra, âgé de 60 ans, Peter Obi du Parti travailliste, considéré comme une troisième puissance. Les campagnes électorales doivent officiellement commencer mercredi prochain, parmi les problèmes auxquels les candidats devraient s’attaquer figurent l’insécurité endémique, le chômage chronique et la détérioration des perspectives économiques.

Le Nigéria compte plus de 200 millions d’habitants, dont plus de 95 millions d’électeurs se sont inscrits pour participer aux prochaines élections, plus tôt, le président nigérian Muhammadu Buhari a critiqué les dirigeants qui ont prolongé la durée de leur mandat pour s’accrocher au pouvoir, affirmant que cela avait un effet « dévastateur », et a promis d’organiser des élections libres et équitables lorsque le pays élirait son successeur en février.

Bukhari, 79 ans, qui a pris ses fonctions lors des élections de 2015, ouvrirait la voie à un nouveau dirigeant dans ce qui serait une autre transition pacifique du pouvoir, aidant à cimenter les références démocratiques du Nigéria dans une région sujette aux coups d’État où le Nigéria a mis fin à des décennies de régime militaire en 1999, s’exprimant devant l’Assemblée générale des Nations Unies, Buhari a déclaré que le pays le plus peuplé d’Afrique avait investi massivement pour garantir des élections libres et équitables.

  La guerre des drones…Une nouvelle menace aux mains des terroristes au Sahel Africain
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top