Politique

L’indépendance des kabyles est la dernière balle qui mettra fin au régime des généraux en Algérie

L'indépendance des kabyles est la dernière balle qui mettra fin au régime des généraux en Algérie

Aujourd’hui, le peuple algérien a été choqué par la révélation des plans sinistres des généraux. Ces plans ont mis en lumière les pillages, les vols et les dilapidations des ressources de l’Algérie par ces mêmes généraux. Pendant que le simple citoyen ne pouvait même pas nourrir ses enfants, ces leaders corrompus se remplissaient les poches en pillant les richesses du pays.

Malheureusement, les menaces extérieures de l’ennemi marocain et le mythe de la défense des droits des peuples n’ont plus trompé personne. Les Algériens ont compris que ces histoires n’étaient que des mensonges fabriqués par les généraux pour les hypnotiser et les anesthésier. Tout cela dans le but de continuer à épuiser les capacités du peuple et à perpétuer leur pouvoir.

Le peuple kabyle, en particulier, a souffert énormément de l’injustice des généraux. Depuis le début du régime militaire algérien, « l’hostilité au peuple kabyle » a été leur credo et leur constitution. Les généraux ont tissé des conspirations et des intrigues pour frapper l’unité amazighe, espérant ainsi entraver son développement.

Aujourd’hui, l’état des généraux est au plus bas et ils récoltent les échecs à tous les niveaux : économique, social et politique. Malgré les richesses en gaz et en pétrole de l’Algérie, le pays est tombé au bas des listes des organisations internationales dans les indicateurs de bien-être, de libertés et de droits.

Le complexe de Fondation hante ces généraux qui préfèrent habiter le Palais d’El-Mouradia plutôt que leur caserne. Ils ressentent un sentiment d’infériorité chaque fois qu’ils se souviennent que la France est leur « mère biologique » et que la césarienne a eu lieu dans des terres volées aux pays voisins, comme la Tunisie, le Mali et le Maroc. Ils continuent donc à soutenir des groupes séparatistes en Afrique.

  Le Zimbabwe fixe un jour supplémentaire pour voter dans certaines régions

Malheureusement, cet acte de terrorisme perpétré par les généraux vise principalement à obscurcir les faits et à exporter les problèmes internes à l’étranger. Ils espèrent ainsi que le Hirak populaire, dont les flammes font toujours rage, ne reviendra pas menacer le dirigeant algérien, Chengriha, et ses compagnons d’une fin dramatique et tragique, à l’image du dictateur Kadhafi.

Le régime algérien tire son dernier souffle et s’immole par le feu lui-même. Les généraux ont mené l’Algérie à sa ruine. Il est temps que le peuple se réveille et se soulève contre eux pour réclamer leur liberté et leur droit au destin.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top