Politique

Des manifestants du Tigré appellent au retrait des forces étrangères et au retour des déplacés

Des manifestants du Tigré appellent au retrait des forces étrangères et au retour des déplacés

Des milliers de personnes ont manifesté dans la région du Tigré, au nord de l’Éthiopie, pour exiger le retour des personnes déplacées par la guerre qui y a duré deux ans et le retrait des forces étrangères qui sont restées sur place depuis la fin du conflit, les manifestants se sont rassemblés pacifiquement dans plusieurs grandes villes, dont la capitale régionale, Mekelle, Adigrat et Shire, et brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Les envahisseurs doivent quitter notre patrie », selon des images diffusées par Tigray TV, qui est contrôlée par le parti qui dirige le Tigré, a déclaré Henok Helov, qui a participé à la manifestation à Mekelle. Environ 3 500 à 4 000 personnes y manifestent.

Des millions de personnes ont été chassées de chez elles, y compris des centaines de milliers de territoires disputés par le Tigré et l’Amhara, et les forces érythréennes restent à l’intérieur du territoire éthiopien dans plusieurs villes frontalières, selon des travailleurs humanitaires, la guerre entre les forces gouvernementales et leurs alliés d’Érythrée et de la région voisine d’Amhara d’une part, et les forces tigréennes d’autre part, s’est terminée par un armistice en novembre dernier, après avoir fait des dizaines de milliers de morts, l’accord de paix est conclu depuis novembre, alors que les deux parties reconnaissaient des progrès dans la mise en œuvre des principales dispositions, les forces du Tigré ont commencé à se désarmer, un gouvernement intérimaire a été formé et de nombreux services de base ont été rétablis, mais les autorités du Tigré se sont plaintes de la présence continue de forces militaires étrangères. La semaine dernière, Getachew Reda, qui dirige le gouvernement intérimaire dans la région, a déclaré que les forces érythréennes avaient récemment empêché une équipe chargée de surveiller la mise en œuvre de l’accord de paix de mener à bien son travail.

  Les dirigeants des pays de la CAE nomment un directeur exécutif du Kenya pour leur bloc régional
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top