Politique

La Somalie prend des mesures strictes pour assurer la sûreté et la sécurité de son espace aérien

La Somalie prend des mesures strictes pour assurer la sûreté et la sécurité de son espace aérien

Dans un communiqué, l’Autorité de l’aviation civile somalienne a menacé de prendre des mesures plus strictes pour garantir la sûreté et la sécurité de l’espace aérien somalien, cela fait suite à l’obstruction des services de trafic aérien au-dessus des régions du nord (Somaliland), que les autorités considèrent comme une violation des réglementations locales et internationales de l’aviation civile, l’autorité a exprimé sa préoccupation face aux perturbations provoquées par le Somaliland dans le trafic aérien dans les régions du nord et au non-respect des avertissements.

L’autorité a déclaré dans le communiqué que « le gouvernement somalien reste déterminé à assurer la sûreté et la sécurité de son espace aérien ». Nous avons adressé des avertissements et des notifications à toutes les parties concernées, y compris la communauté internationale. Malheureusement, l’administration régionale n’a pas réagi comme prévu, l’Autorité a souligné qu’il pourrait être nécessaire de prendre des mesures supplémentaires pour protéger l’aviation civile somalienne. « Le gouvernement somalien devra prendre des mesures plus strictes pour garantir la sécurité et la sûreté de l’aviation civile somalienne », a-t-elle déclaré, le Somaliland, région semi-désertique située sur la côte du golfe d’Aden, était un protectorat britannique puis a obtenu son indépendance en 1960 et a fusionné avec la Somalie occupée par l’Italie pour former ensemble la République de Somalie. et a déclaré son indépendance de la République somalienne en 1991 après le renversement du Somaliland, avec l’ancien président somalien Siad Barre.

Bien que le Somaliland ne soit pas reconnu au niveau international, il dispose d’un système politique efficace, d’institutions gouvernementales, d’une force de police et de sa propre monnaie. En 2024, l’Éthiopie et le Somaliland ont signé un protocole d’accord en vertu duquel l’Éthiopie utiliserait l’un des ports du Somaliland, ce que le Somaliland a rejeté et considéré comme une attaque flagrante contre son territoire.

  Des hommes armés tuent 20 personnes lors d'une attaque dans l'ouest du Cameroun
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top