Politique

Niger…Les États-Unis présentent un projet de retrait de leurs troupes du pays

Niger...Les États-Unis présentent un projet de retrait de leurs troupes du pays

Le ministère nigérien de l’Intérieur a annoncé mercredi que les Etats-Unis soumettraient prochainement un « projet » sur les modalités de retrait de leurs troupes déployées du pays, après l’annulation de l’accord militaire entre Washington et Niamey, le ministère a noté dans un communiqué que l’ambassadrice américaine Kathleen Fitzgibbon avait annoncé cette décision lors de sa rencontre avec le ministre nigérian de l’Intérieur, le général Mohamed Toumba.
Selon la même source, la diplomate américaine a annoncé que « son pays reviendra avec un projet » lié aux modalités de retrait des troupes américaines du territoire du Niger, qui comptent plus d’un millier de militaires, sans préciser de délai précis pour cela, le ministère a ajouté que Fitzgibbon avait clairement indiqué que les États-Unis étaient au courant de la décision du Niger d’annuler l’accord militaire et que le projet de retrait serait discuté entre les parties, de son côté, le porte-parole du Département d’Etat américain Matthew Miller a refusé de commenter la déclaration nigériane, soulignant que la situation des troupes américaines au Niger restait la même pour le moment, Miller a ajouté que les États-Unis sont « en contact avec les autorités de transition à Niamey pour obtenir des éclaircissements à cet égard, soulignant que parler du contenu de ces discussions ne sera pas fructueux, auparavant, les États-Unis avaient procédé à une évaluation de l’avenir des opérations de « lutte contre le terrorisme » dans la région du Sahel après que le Conseil militaire au Niger eut annoncé la fin de sa coopération militaire avec Washington à la suite d’une visite de hauts responsables américains.
Le conseil militaire nigérien au pouvoir a annulé l’accord de coopération militaire avec les États-Unis, considérant la présence de troupes américaines sur le territoire nigérien illégale et contraire aux intérêts du Niger, il n’était pas clair pourquoi le conseil militaire avait décidé de suspendre les relations militaires, et le porte-parole du Conseil militaire, le colonel major Amadou Abdelrahman, a déclaré que les vols américains au-dessus du Niger ces dernières semaines étaient illégaux.

  La CEDEAO forme un comité pour discuter de la sécurité au Mali après le retrait des forces de l'ONU
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top