Politique

Le Président mauritanien parviendra-t-il à désamorcer la guerre entre la RDC et le Rwanda ?

Le Président mauritanien parviendra-t-il à désamorcer la guerre entre la RDC et le Rwanda ?

Le Président mauritanien Mohamed Ould Cheikh ghazouani a pris la présidence tournante de l’Union africaine il y a un mois, au milieu d’une vague de conflits armés qui balaient le continent, dont le plus violent est une rébellion dans l’est de la République démocratique du Congo, menée par le mouvement « M23 » affilié au Rwanda, qui laisse présager l’effondrement de la situation régionale et le déclenchement de la guerre dans la région des Grands Lacs, la Mauritanie, qui est géographiquement éloignée de la région des Grands Lacs, a reçu les deux parties au conflit cette semaine, dans le cadre de ce qui a été présenté comme une nouvelle médiation dirigée par Ould ghazouani en tant que président par rotation de l’Union africaine. Le calme d’Ould ghazouani parviendra-t-il à désamorcer l’une des crises les plus graves en Afrique

Depuis le retour du conflit armé à l’est de la RDC, et les relations tendues avec le Rwanda, plusieurs initiatives ont été lancées pour résoudre pacifiquement la crise, dont la plus célèbre est l’initiative du Kenya, suivie d’une initiative menée par le président angolais Joao Lorenzo. Mais cela n’a pas empêché une guerre qui a tué des milliers de personnes et déplacé des millions de civils, dans le cadre de la recherche d’une nouvelle approche, le président mauritanien a rencontré les parties au conflit, une par une. La première rencontre a eu lieu avec le ministre rwandais des Affaires étrangères Vincent Perrotta, qui s’est rendu à Nouakchott, lundi dernier, en tant qu’envoyé spécial du président rwandais Paul Kagame, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, s’est rendu à Nouakchott et a eu des entretiens privés avec Ould ghazouani, qui ont duré plus d’une heure. La présidence congolaise a indiqué que « le président mauritanien, en sa qualité de président tournant de l’Union africaine, a promis d’apporter un ferme soutien diplomatique à la voie de la paix ».

  Le Secrétaire général souligne la nécessité de paix et de stabilité dans la région du Sahel en Afrique

Dans le même contexte, Ould ghazouani, vendredi, s’est entretenu par téléphone avec le président angolais Joao Lorenzo, qui dirige également une initiative de médiation visant à rétablir la sécurité et la stabilité dans l’est du Congo démocratique. Ould ghazouani a exprimé son soutien à l’initiative, comme l’a rapporté l’agence de presse mauritanienne (officielle).

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top