Politique

Le Conseil de sécurité réaffecte la Mission de l’Union africaine en Somalie

Le Conseil de sécurité réaffecte la Mission de l'Union africaine en Somalie

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a annoncé l’adoption d’une résolution de relégation de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) jusqu’au 31 décembre, la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU a maintenu le niveau global des 19626 membres du personnel en uniforme de la mission avant de transférer les responsabilités par étapes aux forces de sécurité somaliennes, prévues plus tard en 2021.

La résolution 2568 (2021) définit les fonctions et les objectifs stratégiques de l’AMISOM, ainsi que les demandes de soutien logistique et financier, et les conditions pour le gouvernement fédéral somalien, entre autres, de manière plus générale, le Conseil a souligné la nécessité pour la Somalie et ses partenaires d’adopter une approche « coordonnée et cohérente » des réformes politiques et de sécurité conduites par la Somalie afin d’assurer le transfert des responsabilités en matière de sécurité.

Le Conseil a également demandé que l’Union africaine et le gouvernement fédéral somalien travaillent conjointement pour mettre à jour le concept des opérations de la Mission de l’Union africaine en Somalie conformément au plan de transition en Somalie jusqu’à la fin de 2023, en étroite coopération avec les États membres fédéraux. , les Nations Unies et les partenaires internationaux, et le soumettre au Conseil de sécurité des Nations Unies à une date limite, au plus tard à la fin du mois d’août.

Entre autres fonctions, l’AMISOM sera chargée de réorganiser ses secteurs avec les frontières de ses États membres d’ici la fin de 2021 et d’établir un quartier général de planification conjoint entre l’AMISOM et les forces de sécurité somaliennes dans chaque secteur et État membre fédéral.

  Le premier forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Lomé, la capitale togolaise

L’AMISOM aidera également les Forces nationales de sécurité somaliennes (FNS) à devenir plus efficaces en tant que force de réaction rapide d’ici la fin du mois d’août, le Conseil a appelé le gouvernement fédéral somalien et les États membres fédéraux à organiser des élections libres, équitables, crédibles et inclusives, conformément à l’accord du 17 septembre 2020 et sans plus tarder, et à finaliser un accord politique pour atteindre cet objectif.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top