Politique

Attentats à la bombe au Niger, Pourquoi le régime des généraux algériens insiste-t-il pour exporter le terrorisme ?

Attentats à la bombe au Niger, Pourquoi le régime des généraux algériens insiste-t-il pour exporter le terrorisme ?

Le peuple algérien, qui vit dans un pays riche en ressources naturelles, y compris le pétrole et le gaz, vit aujourd’hui dans l’état de privation le plus difficile en raison du règne corrompu et injuste des généraux, dont les statistiques gouvernementales indiquent que 60% des citoyens algériens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il suffit de voir que 90% de la population algérienne rêve aujourd’hui de manger de la viande et des bananes pour savoir à quel niveau de pauverété le pays est arrivé…

Quant à l’ingérence du régime des généraux dans les pays de la région, notamment les explosions qui ont lieu en Tunisie, au Mali et au Niger, le peuple algérien s’oppose à ces interventions, et on entend dans les manifestations et protestations des slogans dénonçant ces interventions car elles montrent visiblement que le financement du terrorisme, l’agitation des guerres et la promotion de la discorde partant des pays voisins vers les sociétés africaines provient des poches des Algériens. En effet, tous ces milliards dépensés se font au détriment de leurs moyens de vie et de celles de leurs enfants et familles démunies, parce que le régime des généraux a un besoin urgent d’exporter le terrorisme et de susciter des conflits et des guerres dans les pays de la région afin d’assurer son règne et sa survie en Algérie.

En fait, l’esprit et le dynamisme de la principale force militaire du régime des généraux en Algérie se fonde sur la politique de terrorisme et d’intervention sous la rubrique «exportation des problèmes ». C’est pour cette raison, les opposants algériens ont décrit ce système, il y a trente ans et aujourd’hui dans les manifestations, par le parrain du terrorisme et de l’extrémisme, et nous pensons que tant que ce système est au pouvoir, il sera la source du mal, du danger et de la menace non seulement pour le peuple algérien, mais pour toute la région et l’Afrique .

  Ouganda: Bobi Wine sous pression pour retirer sa pétition
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top