Politique

Le parlement somalien prolonge de deux ans le mandat de Farmajo

Le parlement somalien prolonge de deux ans le mandat de Farmajo

Le parlement somalien a voté, lundi, la prolongation du mandat du président sortant, Mohamed Abdullahi Farmajo, pour une période de deux ans, et le parlement somalien a approuvé les préparatifs d’élections directes dans le pays après cette période.

Au cours d’une session qui était précédemment prévue, le parlement somalien a accepté de prolonger le mandat de Farmajo et du Parlement de deux ans supplémentaires et de se préparer aux élections directes.

Le vote a été pris à main levée, puisque 149 des 154 députés présents à la session ont voté en faveur de la prolongation, notant que le nombre de parlementaires était de 275.

Les députés de l’opposition ont boycotté la session et ont catégoriquement refusé de prolonger le mandat de la présidence et du parlement, mettant en garde contre les conséquences négatives de la décision, la décision du Parlement stipule: «Les institutions constitutionnelles au niveau fédéral exercent leurs fonctions conformément à la constitution et aux lois du pays pendant une période de deux ans, à compter du 12 avril».

Le mandat constitutionnel de Farmajo a pris fin le 8 février et le Parlement l’a accepté le 27 décembre, et l’opposition somalienne a annoncé qu’elle ne le reconnaîtrait pas comme président légitime du pays depuis lors, le président de l’Union des candidats à la présidence, « bloc d’opposition », Sherif Sheikh Ahmed, a tenu une conférence de presse lundi matin à Mogadiscio, dans laquelle il a mis en garde contre toute tentative de sollicitation d’une prolongation illégale, car les mandats des institutions constitutionnelles de la présidence au parlement avait expiré.

  Déby se présente pour un sixième mandat et l'opposition manifeste
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top