Politique

Le Tribunal fédéral suisse rouvre le dossier du général Nezzar

Le Tribunal fédéral suisse rouvre le dossier du général Nezzar

Le tribunal fédéral pénal suisse a demandé aux autorités algériennes de convoquer le général Mohamed Mediène, nommé Toufik, l’ancien chef du DRS Athmane Tartag, le général à la retraite Djebbar M’henna et cheikh Ali Belhadj pour témoigner dans l’affaire de l’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar.

C’est la première fois que des personnalités de haut niveau sont sollicitées pour témoigner dans l’affaire de Khaled Nezzar, qui se trouve entre les mains de la justice suisse depuis 2011, et selon les données obtenues par «notre site», la justice suisse a demandé ces témoins depuis plus d’un an, mais leur présence en prison en Algérie les a empêchés de recevoir la demande.

En ce qui concerne le vice-président du Front islamique du salut (FIS), interdit, Ali Belhadj, sa convocation n’a pas de valeur dans le tribunal suisse, car il lui est interdit de quitter l’Algérie depuis sa sortie de la prison en 2003.

  Délégué éthiopien : Il est inacceptable de soumettre le dossier du barrage au Conseil de sécurité
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top