Politique

Le Nigéria annonce la saisie de 153 gangs armés et la mort du responsable de l’enlèvement de centaines d’étudiants

Le Nigéria annonce la saisie de 153 gangs armés et la mort du responsable de l'enlèvement de centaines d'étudiants

Vendredi, les autorités nigérianes ont révélé que 153 personnes avaient été arrêtées lors d’opérations de sécurité visant des gangs armés dans le seul État de Lagos (sud-ouest), au cours des deux derniers mois, cela est venu selon les déclarations du chef de la police d’État, Hakim Odomos, selon ce que les médias locaux ont rapporté.

Odomos a indiqué dans ses déclarations qu’il y avait eu de nombreuses opérations de sécurité menées contre des gangs armés dans différentes parties de l’État mentionné au cours de la période allant de mars à avril de l’année dernière en raison de l’escalade de la violence à Lagos, il a expliqué que ces opérations avaient abouti à l’arrestation de 153 de ces éléments et à la confiscation de 43 armes et de grandes quantités de munitions, soulignant également que les forces de sécurité avaient réussi pendant la même période à déjouer deux attaques armées de ces gangs.

Et il a indiqué que les détenus seront traduits devant le tribunal pour rendre les décisions nécessaires à leur égard, il est à noter que les violences qui ont éclaté au Nigéria en 2008 à la suite d’affrontements entre éleveurs et agriculteurs, se sont transformées en 2015 en vols et enlèvements, les affrontements entre gangs armés dans le pays n’ont fait que 3 188 morts l’année dernière, les États, même ceux du sud à majorité chrétienne, et a annoncé en mars 2015 son association avec l’organisation terroriste «ISIS».

Les médias nigérians ont révélé vendredi que la personne à l’origine de l’enlèvement de centaines d’élèves d’une école de l’État de Katsina, au nord-ouest du pays, avait été tuée en décembre dernier, les sources ont rapporté que des affrontements ont eu lieu vendredi entre deux gangs armés dans la forêt « Dumbroom » entre les États de Katsina et Zamfara (nord-ouest), entraînant le meurtre d’Oualon Dodawa, responsable de l’enlèvement de centaines d’étudiants de sexe masculin à « Kankara « dans le premier état le 11 décembre.

  Andre Ayew sera absent de l’équipe du Ghana pour affronter le Nigeria en éliminatoires de la Coupe du monde

En décembre dernier, plus de 500 garçons ont été enlevés dans une école de «Kankara» et relâchés plus tard, le gouverneur de Katsina avait alors pris la décision de fermer tous les internats de l’État, Awalun Dudawa, qui s’était rendu aux autorités début février, en échange d’une grâce, lors d’une célébration publique en présence des médias.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top