Société

Le Rwanda en pourparlers pour produire les vaccins Covid-19

Le Rwanda en pourparlers pour produire les vaccins Covid-19

Le Rwanda est en négociations avec les fabricants de vaccins Covid-19 pour voir comment le vaccin peut être produit localement, ont déclaré des responsables, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) cherche actuellement à établir une capacité de production permanente de vaccins dans les régions où elle est actuellement pour la plupart absente.

Dans le cadre de l’initiative ciblant les pays à revenu faible et intermédiaire, l’OMS prévoit d’élargir la capacité de production de vaccins Covid-19 et d’étendre la fabrication pour accroître l’accès mondial en utilisant la technologie des vaccins à ARNm, le président Paul Kagame a déclaré cette semaine au Panel indépendant sur la préparation et la réponse en cas de pandémie, coprésidé par Helen Clark et Ellen Johnson Sirleaf, que le seul moyen d’assurer l’équité en matière de vaccins est de produire davantage de vaccins là où ils sont nécessaires.

«Le Rwanda travaille avec des partenaires pour amener la première usine de fabrication d’ARNm en Afrique. Tant que l’Afrique restera dépendante des autres régions pour les vaccins, nous serons toujours au bout de la file, chaque fois qu’il y aura pénurie », a déclaré le président Kagame, le Dr Tharcisse Mpunga, Ministre d’État rwandais chargé des soins de santé primaires, a déclaré: «Le gouvernement cherche un moyen de produire le vaccin à partir du Rwanda. C’est une façon d’acquérir le vaccin pour le Rwanda mais aussi pour l’Afrique. Il y a de l’espoir. Le Rwanda négocie avec des partenaires qui sont prêts à fabriquer les vaccins du Rwanda. Je ne peux pas dire exactement quand mais on espère que les négociations seront fructueuses».

  Plus de sept millions d'Algériens souffrent de troubles et de maladies mentales

Le Dr Mpunga a pris la parole jeudi lors d’une interview sur le radiodiffuseur national, le Rwanda a besoin d’au moins 13 millions de doses du vaccin Covid-19 pour inoculer 60 pour cent de la population, soit environ 7,5 millions de personnes, d’ici juin 2022. Jusqu’à présent, seulement 4 pour cent ont reçu la première dose du vaccin, actuellement, la livraison des deuxièmes doses de vaccins AstraZeneca à Kigali connaît des retards après que l’Inde a suspendu ses exportations de vaccins en raison d’une recrudescence des cas nationaux de Covid-19.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top