Société

Une nouvelle centrale solaire au Togo permettra de fournir 50 MW supplémentaires au pays

Une nouvelle centrale solaire au Togo permettra de fournir 50 MW supplémentaires au pays

AMEA Power, une filiale d’Al Nowais Investments (ANI), basée aux Émirats arabes unis, a annoncé la mise en service officielle de sa centrale solaire photovoltaïque (PV) de 50 MW à Blitta, au Togo, marquant le premier projet d’énergie renouvelable à grande échelle du pays développé par un organisme indépendant Producteur (IPP), et l’une des plus grandes centrales solaires photovoltaïques IPP en Afrique de l’Ouest.

Officiellement nommée Cheikh Mohamed Bin Zayed, en l’honneur de Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi, la centrale photovoltaïque a été livrée en un temps record, avec seulement 18 mois entre la signature du contrat d’achat d’électricité (PPA) et le début. des opérations commerciales, construite par AMEA Togo Solar, filiale d’AMEA Power, la centrale, située à 267 km de la capitale togolaise, Lomé, a une production prévue de près de 90 255 MWh d’électricité par an. Cela fournira de l’électricité à environ 158 333 ménages togolais par an, avec 9% de la production d’énergie alimentant le réseau de distribution local de Blitta, suffisamment pour répondre à la demande dans la région.

La centrale sera exploitée pendant 25 ans par AMEA Togo Solar, économisant plus d’1 million de tonnes d’émissions de CO2 au cours de sa durée de vie. La centrale joue un rôle déterminant dans le soutien de l’ambitieux Plan de développement national (PND) 2018-2022 du Togo, d’un montant de 8 milliards de dollars, qui vise à atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici 2030 et à augmenter la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique à 50 %.

  La Banque centrale du Kenya maintient son taux alors que l'économie reprend

Hussain Al Nowais, Président d’AMEA Power, a déclaré : « Nous sommes ravis de lancer la centrale photovoltaïque Sheikh Mohamed Bin Zayed et adressons nos félicitations à toutes les personnes impliquées. Le Togo était un choix évident pour la première centrale électrique opérationnelle d’AMEA Power en Afrique, avec étant une plaque tournante commerciale importante en Afrique de l’Ouest, ainsi que le cadre réglementaire progressif du gouvernement pour les projets d’énergie renouvelable, ce qui était essentiel pour assurer l’achèvement du projet d’une manière rapide, efficace et responsable.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top