Société

La JICA signe un accord de subvention avec l’OIM pour l’achat d’équipements et d’infrastructures de santé publique en Afrique de l’Ouest

La JICA signe un accord de subvention avec l'OIM pour l'achat d'équipements et d'infrastructures de santé publique en Afrique de l'Ouest

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un accord de subvention avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), pour fournir une aide financière pouvant atteindre 544 millions de yens pour le projet de renforcement des capacités de gestion des frontières pour répondre aux crises de santé publique, y compris COVID-19 au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Togo.

Dans le cadre de ce projet, les équipements et infrastructures de santé publique nécessaires pour assurer une préparation et une réponse plus efficaces aux crises potentielles de santé publique, y compris COVID-19, seront achetés et fournis, dans le but de renforcer les systèmes de santé appropriés et la capacité de gestion des frontières, i l est prévu que ce projet facilitera le commerce transfrontalier sous-régional le long des corridors de l’anneau de croissance de l’Afrique de l’Ouest et renforcera la connectivité entre les pays. Ce projet contribuera à la réalisation des objectifs 3, 9 et 10 des ODD.

Les pays membres de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) promeuvent le développement des infrastructures du corridor de l’anneau de croissance ouest-africain, l’un des plus importants corridors économiques internationaux en Afrique de l’Ouest. , ainsi que l’élimination des tarifs intra-régionaux et l’introduction de tarifs extérieurs communs afin de faciliter le commerce transfrontalier sous-régional. Pendant ce temps, la situation frontalière dans la région de l’Afrique de l’Ouest a radicalement changé en raison des infections au COVID-19 depuis 2020, et de nouvelles mesures sanitaires sont nécessaires de toute urgence.

  Le professeur Umar Danbatta prononcera la conférence Bullion

Ce projet fournira des équipements et des infrastructures de santé publique, pour répondre aux crises potentielles de santé publique, y compris COVID-19, à six postes frontaliers entre la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin sur le corridor de l’anneau de croissance ouest-africain, et permettre ensuite à plus de 1 000 agents aux frontières de se protéger des maladies infectieuses.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top