Société

Un bilan «horrible» des victimes de Corona en Afrique

Un bilan «horrible» des victimes de Corona en Afrique

Mardi, des données publiées par l’Agence France-Presse ont révélé que plus de 200 000 décès dus à la maladie « Covid-19 » ont été enregistrés en Afrique depuis le déclenchement de l’épidémie sur le continent, selon la source, ce résultat est basé sur ce qui a été officiellement annoncé par les pays africains, jusqu’à cinq heures du soir GMT, mardi.

Au total, deux cent mille 254 personnes sont mortes du « Covid 19 », sur le continent africain depuis que le virus a été détecté en décembre 2019 en Chine, les chiffres sont basés sur les données fournies quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays ou par l’Organisation mondiale de la santé qui estime qu’en tenant compte de l’augmentation des décès directement et indirectement liés au COVID-19, le bilan épidémique pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement enregistré.

En outre, le nombre total de cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel d’infections dans le monde, les politiques de dépistage différant d’un pays à l’autre, en Afrique plus qu’ailleurs, ce nombre est sous-estimé en raison d’un manque marqué de capacités de dépistage.

Le déclin du virus Corona à l’échelle continentale est dû à la forte baisse des cas dans les pays qui ont enregistré le nombre de décès sur le continent depuis le début de l’épidémie, en Afrique du Sud, le pays le plus durement touché du continent, avec un total de 83 899 décès dus au COVID-19, environ 7 400 nouveaux cas et 234 nouveaux décès quotidiens ont été enregistrés au cours des sept derniers jours, contre jusqu’à 20 000 cas et 420 décès par jour en juillet.

  Syndicat médical soudanais : augmentation catastrophique des cas de dengue dans l'État de Gedaref

La plus forte baisse se situe en Tunisie, qui a enregistré au cours des sept derniers jours 1 680 cas et 64 décès par jour, soit une baisse de 41 et 39%, respectivement, par rapport à la semaine précédente, ces résultats sont bien inférieurs à ceux enregistrés en juillet, avec 7 900 cas et 207 décès par jour, une situation qualifiée par le gouvernement de l’époque de « catastrophique », l’Afrique est le continent le moins avancé dans le domaine de la vaccination. Seules huit doses ont été administrées pour 100 personnes, selon un décompte de l’AFP, contre 102 en Europe et 116 aux États-Unis et au Canada.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top