Société

Le « roi d’une tribu africaine » est candidat à la mairie de la capitale géorgienne

Le "roi d'une tribu africaine" est candidat à la mairie de la capitale géorgienne

Arens Richard Ogbongo » – s’est installé en Géorgie en 1996, a obtenu sa nationalité il y a 4 ans, parle couramment la langue – vise à attirer des investissements étrangers dans la capitale s’il remporte les élections prévues le 2 octobre – les Nigérians lui ont donné le titre de « Roi Igbo » il y a des années.

Pour la première fois dans l’histoire de la Géorgie, un Africain rivalisera avec d’autres politiciens pour le poste de maire de Tbilissi lors des élections du 2 octobre, selon le communiqué publié sur le site officiel de la Commission électorale centrale de Géorgie fin août dernier, le parti d’opposition « Géorgie unie » a nommé « Ogbongo », qui a la nationalité géorgienne, au poste de maire de Tbilissi, Ogbonogo, un homme d’affaires, est devenu le centre d’intérêt de la presse locale et étrangère, il parle couramment le géorgien, a commencé sa vie professionnelle en Géorgie en vendant des parfums, puis en vendant des véhicules d’occasion et des pièces détachées, et possède actuellement plusieurs sociétés.

S’adressant à l’Anatolie samedi, il a expliqué qu’il avait passé environ 25 ans de sa vie en Géorgie, il a déclaré qu’il avait quitté son pays pour la première fois afin de se renseigner sur les cultures étrangères, après la mort de sa mère et de son frère en 1995 au Nigeria, où il est né et a grandi, il a indiqué avoir visité de nombreux pays, dont la Turquie, et s’être installé en Géorgie en 1996, il a expliqué qu’il avait obtenu la nationalité géorgienne il y a 4 ans, ajoutant : « Je vis ici comme les Géorgiens et je pense comme eux », il a souligné que les gens au Nigeria l’appelaient le « roi de la tribu Igbo » (un groupe ethnique du sud-est du Nigeria) il y a des années, il a ajouté qu’il avait décidé de se lancer en politique en Géorgie et qu’il faisait de son mieux pour devenir maire de Tbilissi lors des élections locales.

  Redonner espoir et justice aux survivants de violences sexuelles pendant la sécheresse et la crise de la faim en Somalie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top