Société

Le système de câble de l’Atlantique Sud s’intensifie pour soutenir les principaux opérateurs de télécommunications en Angola

Le système de câble de l'Atlantique Sud s'intensifie pour soutenir les principaux opérateurs de télécommunications en Angola

Lorsque le câble sous-marin intercontinental de 6 156 km a été mis en service en septembre 2018, la latence entre l’Afrique et les Amériques a été presque divisée par deux, ouvrant une connexion numérique express pour accélérer la croissance numérique et économique de part et d’autre de l’Atlantique. Depuis lors, le trafic sur le système a décuplé, offrant aux principaux télécoms, réseaux de diffusion de contenu et multinationales un accès plus rapide à l’Amérique latine – ainsi qu’aux États-Unis et à l’Europe via la connexion par câble Monet.

Le PDG d’Angola Cables, Angelo Gama, a déclaré que les connexions de lignes privées vers les États-Unis et l’Amérique latine à partir du continent africain ont connu une croissance significative. De plus, la faible latence entre les Amériques et l’Afrique a permis aux opérateurs en Afrique d’optimiser leurs solutions de réseau mondial grâce à la robustesse du système de câbles sous-marins SACS, « D’un autre côté, des Amériques à l’Afrique, nous constatons une forte demande de la part des hyperscalers et des fournisseurs de contenu qui cherchent à utiliser les routages à faible latence de SACS pour faire transiter et mettre en cache les données plus près de la périphérie ou de la base de leurs clients transatlantiques.  » Liquid Intelligent Technologies a récemment ouvert un point de présence (PoP) à Miami, en utilisant la connexion à faible latence de SACS. Le POP se connecte à son réseau de fibre optique de 100 000 km dans 11 pays du continent et dans 14 autres pays via le programme Operators Alliance et Liquid Satellite Services.

  France : Un Franco-Rwandais condamné à 14 ans de prison pour « complicité » dans le génocide des Tutsi

David Eurin, PDG de Liquid Sea, a déclaré : « Grâce à SACS, nous sommes en mesure de garantir une interconnexion sécurisée à haut débit à tous nos partenaires et clients aux États-Unis et de donner à nos clients en Afrique un accès direct aux ressources Internet et des centres de données aux Etats-Unis.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top