Société

Les pays africains demandent plus de financement pour lutter contre le changement climatique

Les pays africains demandent plus de financement pour lutter contre le changement climatique

Les ministres africains qui se sont réunis au Caire deux mois avant le sommet sur le climat de la COP27 vendredi ont appelé à une augmentation significative du financement climatique pour leur continent tout en s’opposant à un abandon brutal des énergies fossiles, l’Égypte, producteur de pétrole et de gaz considéré comme très vulnérable au changement climatique, défend les intérêts africains alors qu’elle se prépare à accueillir le sommet de Charm el-Cheikh en novembre.

Un communiqué publié à l’issue d’un forum de trois jours des ministres des finances, de l’économie et de l’environnement a déclaré que l’Afrique avait bénéficié de moins de 5,5% du financement mondial pour lutter contre le changement climatique malgré une empreinte carbone disproportionnellement faible et souffrant du changement climatique, la déclaration a exhorté les pays riches à honorer et à élargir leurs engagements climatiques, et a déclaré que les pays pauvres devraient être en mesure de se développer économiquement tout en recevant plus d’argent pour s’adapter à l’impact du changement climatique, la déclaration a souligné « la nécessité d’éviter les tactiques qui encouragent un désinvestissement soudain des combustibles fossiles, car cela menacerait le développement en Afrique ».

Le rôle du gaz dans la transition vers une énergie plus propre devrait être un point de discorde majeur lors du sommet sur le climat. Les militants du climat disent qu’il devrait être rapidement éliminé et remplacé par des sources d’énergie renouvelables, la ministre nigériane des Finances, Zainab Ahmed, a déclaré au Forum du Caire que le gaz était une question de survie pour son pays. « Si nous n’obtenons pas un financement abordable pour le développement du gaz, nous privons les citoyens de notre pays d’opportunités pour réaliser un développement de base », a-t-elle ajouté.

  Le HCR étend son assistance aux personnes déplacées et aux réfugiés dans le nord de l'Éthiopie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top