Société

Il n’y a pas besoin d’autorisation…Une femme égyptienne soulève la controverse après son mariage sans accord

Il n'y a pas besoin d'autorisation...Une femme égyptienne soulève la controverse après son mariage sans accord

Un clip vidéo s’est diffusé ces dernières heures, montrant une mariée se mariant seule, lors d’un incident qui a suscité une large interaction en Égypte, et la mariée a reçu de nombreuses critiques, la jeune femme, Zina Ashraf, a décidé de jouer le rôle du Ma’zoun et d’exécuter le contrat de mariage par elle-même, et est apparue alors qu’elle était assise à côté de son mari et de son père, et il convient de mentionner que le marié travaille comme un officiel, ce qui a créé une confusion généralisée.

Dans la vidéo, le père du « blogueur » Ahmed Ibrahim est apparu, qui a repris le contrat de mariage et a fait tout ce qui concerne la rédaction du contrat de mariage et l’obtention de la signature des jeunes mariés, tandis que Zina elle-même a pris les procédures de publicité et son mari est apparu pendant répétant les mots derrière elle, suite à la propagation de la scène controversée, dans laquelle la rue égyptienne a été divisée entre les partisans du mouvement et ceux qui s’y opposent, dans laquelle elle trouve un écart par rapport aux coutumes et traditions, Islam Amer, chef du Syndicat des fonctionnaires en Égypte, a indiqué que le contrat est considéré comme légitime, en raison de l’accomplissement des conditions légales et de l’acceptation du tuteur de la mariée.

Dans une interview avec l’une des chaînes égyptiennes, Amer a déclaré que le marié n’est pas autorisé, ni son père, indiquant que le père d’Ahmed Ibrahim travaille dans le bureau de l’un des fonctionnaires autorisés et que son fils l’aide dans ce travail.

  Une crise alimentaire sévère et des enfants contraints de mendier dans les rues du sud de Madagascar
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top