Société

Une prolifération inattendue des rhinocéros africains alors qu’ils étaient menacés d’extinction

Une prolifération inattendue des rhinocéros africains alors qu’ils étaient menacés d’extinction

Le nombre de rhinocéros a connu une augmentation sur le continent africain en 2022, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, qui qualifie cela de « bonne nouvelle » en termes de protection de cette espèce animale menacée par le braconnage, selon cette organisation non gouvernementale, le continent africain comptait à la fin de l’année dernière 23.290 rhinocéros, soit une augmentation de 5,2% par rapport à 2021, « Avec cette bonne nouvelle, nous pouvons pousser un soupir de soulagement pour la première fois depuis dix ans », a déclaré Michael Knight, qui dirige le Groupe de protection des rhinocéros d’Afrique de l’UICN.

La fédération a collecté des estimations du nombre de rhinocéros dans différents pays pour arriver à un nombre total pour l’Afrique dans son ensemble, la fédération a attribué l’augmentation de 4,2 % du nombre de rhinocéros noirs, soit l’équivalent de 6 487 animaux, à « une combinaison d’initiatives de conservation et de gestion biologique », le nombre de rhinocéros blancs a également augmenté de 5,6 %, atteignant 16 803, ce qui constitue la première augmentation de leur nombre depuis 2012, le nombre de rhinocéros a diminué dans le passé en raison de décennies de braconnage provoqué par la demande dans les pays asiatiques, où leurs cornes sont utilisées en médecine traditionnelle pour leurs prétendus bienfaits médicinaux, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, plus de 550 animaux ont été tués par des braconniers sur le continent en 2022, notamment en Afrique du Sud.

Ce pays abrite environ 80 % des rhinocéros de la planète, les braconniers ciblent de plus en plus les réserves privées à la recherche de cornes, très recherchées sur le marché noir, car leur prix rivalise avec celui de l’or et de la cocaïne, et est estimé à environ 60 000 dollars le kilo.

  La malnutrition chez les mères monte en flèche dans 12 pays Africains, mettant les femmes et les bébés en danger - UNICEF

 

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top