Société

Mozambique: rappel de la menace du changement climatique notamment sur le continent africain

Mozambique: rappel de la menace du changement climatique notamment sur le continent africain

À l’occasion du deuxième anniversaire du cyclone tropical Idai qui a frappé le Mozambique en mars 2019 et de l’ouragan Kenneth qui a suivi, le Secrétaire général des Nations Unies a appelé à unir ses forces pour aider le peuple mozambicain à mieux se remettre.

Dans un message à cette occasion, M. António Guterres rappelle la dévastation dont il a été témoin de première main à la suite de l’une des pires catastrophes liées au climat qui ait jamais frappé l’hémisphère sud, tuant des centaines de personnes et laissant plus de deux millions de personnes dans le besoin d’aide humanitaire d’urgence.

«À la suite de l’ouragan Idai et de l’ouragan Kenneth sans précédent, je me suis rendu au Mozambique et j’ai vu de mes propres yeux les ravages et j’ai été témoin des efforts de relèvement. Je n’oublierai jamais cela. J’ai été très impressionné par la force et la résilience de toutes les personnes touchées. – et j’ai également été inspiré par le championnat des premiers intervenants », a déclaré le Secrétaire général.

Le Secrétaire général a déclaré que l’Organisation des Nations Unies était fière de poursuivre sa solidarité avec le peuple et le gouvernement du Mozambique, appelant le monde à prendre des mesures immédiates pour atténuer le réchauffement climatique, tout en aidant les pays en première ligne contre le changement climatique à renforcer leur résilience. et s’adapter aux impacts.

Le Secrétaire général a averti que les cyclones tropicaux devenaient de plus en plus intenses et fréquents, les températures augmentant dans certaines parties de l’Afrique à un rythme deux fois plus élevé que dans le monde. « La réalité est que l’Afrique, bien qu’elle soit la moins responsable des perturbations climatiques, est l’une des premières régions à souffrir et à souffrir le plus », a-t-il déclaré.

  Le gouvernement somalien déclare l'état d'urgence en raison d'inondations dévastatrices

Après avoir subi des chocs successifs sur Idai et Kenneth, le Mozambique a été frappé par d’autres tempêtes dévastatrices, notamment Chalan en décembre 2020, et un mois plus tard, le cyclone tropical Elwes, qui a causé des dégâts considérables et touché environ 176000 personnes.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top