Société

À l’issue de sa visite au Soudan, la fonctionnaire du FNUAP se félicite de la réforme des lois relatives aux femmes

À l'issue de sa visite au Soudan, la fonctionnaire du FNUAP se félicite de la réforme des lois relatives aux femmes

La Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population, Natalia Kanem, a conclu une visite de cinq jours au Soudan, au cours de laquelle elle a rencontré des représentants du gouvernement soudanais et des projets financés par le Fonds des Nations Unies pour la population.

La visite (du 15 au 19 mars) s’inscrit dans le contexte du soutien de l’UNFPA aux droits, à la sécurité et à la dignité des femmes et des filles et à l’égalité des chances pour tous. Les Nations Unies aident également l’État du Soudan à améliorer les lois et règlements du peuple soudanais, Kanem a visité l’État du Nil Bleu et la maternité de Damazin, la capitale de l’État. Les femmes de cette région sont plus susceptibles de mourir pendant la grossesse et l’accouchement, et j’ai été informé directement sur les sites financés par le Fonds des Nations Unies pour la population qui fournissent des services de santé aux bénéficiaires.

Mme Natalia Kanem a déclaré avoir rencontré des femmes fortes qui ont pu s’organiser financièrement pour assurer le transport des femmes enceintes et soutenir toute femme dont la vie est en danger pendant l’accouchement afin qu’elle puisse obtenir les soins nécessaires à la clinique médicale.

Elle a parlé de ses réunions en disant: « J’ai rencontré Aziza dans une communauté de tentes. C’est une femme rurale instruite, déplacée de sa communauté d’origine, mais maintenant installée à Chanisha, son rêve et sa passion d’être une enseignante de maternelle. »

Elle a ajouté que sa partie préférée lors de la visite était également de remettre les clés d’une ambulance tricycle à son chauffeur: «Nous l’appelons un tuk-tuk, ici au Soudan. Remettre les clés à une femme autonome de cette communauté était merveilleux ».

  Covid-19: le Nigeria rouvre ses centres d'isolement au milieu d'un bond des cas

Le responsable de l’ONU a salué les mesures prises pour soutenir les droits, la sécurité et la dignité des femmes et des filles, y compris une nouvelle loi criminalisant les mutilations génitales féminines, abrogeant les lois sur la «moralité» qui restreignent les mouvements et les droits des femmes, et de nouvelles mesures pour lutter contre la violence sexiste.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top