Société

L’Éthiopie lance la plateforme 50 millions de femmes africaines parlent

L'Éthiopie lance la plateforme 50 millions de femmes africaines parlent

La Présidente éthiopienne, Son Excellence Sahle-Worke Zewde, a lancé la plateforme 50 Million African Women Speak (50MAWSP) à Addis-Abeba en appelant les femmes du pays à l’adopter et à l’utiliser pour développer leurs entreprises.

L’Éthiopie est devenue le treizième État membre du COMESA à dévoiler officiellement la plate-forme, qui est un centre d’information et de réseautage pour les femmes leur fournissant des ressources pour démarrer, développer leurs entreprises et accéder aux services financiers et non financiers.

«La plateforme contribuera à élever les femmes sur le plan économique», a déclaré le président Zewde. Elle a invité les femmes éthiopiennes à utiliser la plate-forme pour collaborer les unes avec les autres, et a invité l’institution chargée de la mise en œuvre, le ministère de la Femme, de l’Enfance et de la Jeunesse, ainsi que d’autres parties prenantes à «travailler dur pour amener la plate-forme aux bénéficiaires visés».

Elle a félicité la Banque africaine de développement (BAD) et le COMESA pour leur soutien financier et technique respectivement.

L’événement de lancement a été honoré par des invités de premier plan, parmi lesquels le Ministre de la femme, de l’enfance et de la jeunesse, l’hon. Filsan Abdulahi, ministres d’État et hauts fonctionnaires. La représentation de haut niveau du COMESA à l’événement était dirigée par la Secrétaire générale, Son Excellence Chileshe Mpundu Kapwepwe, qui a salué la plate-forme comme une initiative qui contribuera à éliminer les obstacles auxquels les femmes sont confrontées dans les domaines social et économique.

«Rendre cette plate-forme disponible et accessible en Éthiopie aujourd’hui permettra aux femmes entrepreneurs existantes et en herbe de gérer leurs entreprises dans un environnement numérique qui leur permettra de contourner les barrières imposées par la pandémie», a déclaré SE Kapwepwe.

  Virus Corona : les pays riches punissent l'Afrique dans la bataille contre l'épidémie - Financial Times

«Cela augmentera sans aucun doute leurs chances de succès dans ce qu’ils font, apportera en fin de compte une contribution significative aux moyens de subsistance de leurs familles et de leurs communautés.»

Le Dr Abdul Kamara, représentant de la BAD pour l’Éthiopie, a réitéré l’engagement de la Banque à soutenir les initiatives visant à améliorer la situation économique des femmes.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top