Société

Le gouvernement togolais lance le programme d’IA Novissi pour identifier les personnes dans le besoin

Le gouvernement togolais lance le programme d'IA Novissi pour identifier les personnes dans le besoin

Le Togo a lancé un programme d’aide spécial appelé Novissi (Solidarité) qui utilise l’intelligence artificielle (IA) pour identifier les personnes dans le besoin qui ont été poussées dans la pauvreté en raison de la pandémie COVID-19.

Aider les plus pauvres dans les pays sous-développés est très souvent un défi non seulement en raison de fonds insuffisants, mais aussi en raison du manque de moyens efficaces pour identifier qui est vraiment dans le besoin, car de nombreuses personnes travaillent dans le secteur informel et leurs revenus ne sont donc pas enregistrés, le gouvernement togolais a mis en place un programme innovant pour lui permettre d’atteindre ceux qui ont besoin de l’aide la plus urgente.

Les plus pauvres peuvent désormais être identifiés grâce aux données recueillies par satellites et à partir de leurs téléphones portables. Les satellites détectent le niveau de pauvreté en prenant des images haute résolution de la terre. Ces données permettent de détecter les zones les plus pauvres du Togo à partir d’images des ménages, car les maisons pauvres sont très différentes de celles qui sont riches. Par exemple, ils ont différents matériaux sur les toits ou différentes tailles de parcelles autour d’eux.

Les zones les plus pauvres ont également des routes de qualité différente. En outre, la technologie de l’intelligence artificielle peut également collecter des données sur les téléphones portables des gens, car les pauvres les utilisent différemment des plus riches. Ceux qui ont un revenu plus élevé font souvent plus d’appels qu’ils n’en reçoivent et leurs appels durent plus longtemps. Ils font également plus d’appels téléphoniques internationaux et achètent des données et des forfaits d’appels plus chers.

  Sahel : L'UNICEF lance la campagne « Nutrition Now »

Pour commencer, le gouvernement a mené un projet pilote du programme qui a duré trois mois. À partir d’avril 2020, l’administration a distribué chaque mois 20 $ aux hommes et 22 $ aux femmes, les femmes en recevant davantage en raison de leur rôle d’aidante. Cet argent, qui a été transféré sur les mobiles des gens, s’est élevé à 22 millions de dollars et a été distribué à 600 000 personnes.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top