Sport

Le volcan de la RD Congo «prive un demi-million de personnes d’eau»

Le volcan de la RD Congo «prive un demi-million de personnes d'eau»

L’association Médecins Sans Frontières a mis en garde contre une pénurie d’eau potable pour près de 500 000 personnes en République démocratique du Congo après l’éruption du volcan Nyiragongo, l’organisation affirme que le choléra est endémique dans la région et pose un risque important, et qu’il est urgent de fournir de l’eau potable à la population de la ville orientale de Goma.

L’éruption du mont Nyiragongo le 22 mai a endommagé un réservoir d’eau principal et des canalisations de distribution, des centaines de milliers de personnes ne peuvent pas encore rentrer chez elles, « Nous aidons à répondre aux besoins urgents des déplacés, mais cela ne suffit pas », a déclaré Magali Rudd, chef de mission MSF en République démocratique du Congo.

« Nous demandons un soutien urgent à d’autres organisations humanitaires pour aider les gens », a-t-elle ajouté, MSF a déclaré que ses équipes fournissaient des services médicaux dans la ville voisine de Sake, « où entre 100 000 et 180 000 personnes se rassemblent dans les églises, les écoles, les mosquées et dans les rues », selon les Nations Unies, le mont Nyiragongo, à 10 kilomètres de Goma, a craché de la lave il y a 10 jours, tuant 32 personnes.

Il y a eu de nombreux tremblements de terre depuis l’éruption de l’un des volcans les plus actifs au monde, afin d’évaluer le niveau de risque, des experts ont fait voler des drones dans un deuxième cratère, d’où émerge de la lave en fusion.

  Le Japon l'a pleuré ainsi que des dizaines de milliers de personnes, l'Egypte a fait ses adieux à Mahmoud Al-Arabi
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top