Sport

Doula du Niger en territoire familier au CHAN

Doula du Niger en territoire familier au CHAN

Lorsque l’entraîneur nigérien Harouna Doula entrera sur le terrain le vendredi 20 janvier lors du premier match du Groupe E de Menas contre le Congo, il rejoindra en effet un groupe d’entraîneurs unique à avoir été aux commandes lors de trois éditions du CHAN TotalEnergies.
Connu pour son calme et ses tendances paternelles sur la touche, Doula est visiblement enthousiasmé par cette nouvelle opportunité de présenter le football nigérien au monde.
« CHAN est la vraie compétition pour les joueurs africains car il a des joueurs qui jouent à domicile dans leur championnat donc pour moi d’être à nouveau ici avec le Niger, je suis très excité par cette opportunité et j’attends avec impatience notre premier match », a déclaré Doula. passionnément.
Pour la prochaine édition consécutive, les deux équipes s’affronteront dans le même groupe sauf que cette fois, ce sera face à un visage familier.
Face à Jean Elie Ngoya Obackas, Doula retrouvera son ancien condisciple avec qui il a étudié en Allemagne en 2005.
« Je connais mon jeune frère Ngoya. Nous avons eu l’opportunité d’assister à une formation en Allemagne. J’ai tellement de respect pour lui. Demain, nous jouerons l’un contre l’autre. Il m’a toujours considéré comme un grand frère et ce sera l’occasion de se montrer et de se retrouver comme au bon vieux temps », a déclaré Doula.
Malgré les mots amicaux des deux entraîneurs, sur le terrain, ce sera une affaire sérieuse. Pour le Niger, la victoire sera un moyen idéal pour commencer leur campagne, mais contre le Congo, ils affronteront une équipe qui a déjà perdu 1-0 contre le Cameroun et s’en sortira à travers tout sur le terrain dans ce qui sera leur seul espoir de passer de le groupe.
On joue contre une équipe qui a déjà perdu un match qui va faire de son mieux contre nous et donc il va falloir être concentré tout au long du match Boureima Katkore
Doula a déclaré : « Nous avons passé deux semaines en Tunisie à jouer des matchs amicaux et à nous préparer pour ce tournoi. Ce n’est peut-être pas la même équipe que nous avons affrontée il y a deux ans au Cameroun, mais nous sommes prêts pour ce match.
« Nous voulons faire de notre mieux pour gagner cette bataille, mais nous voulons remporter la victoire afin de passer à l’étape suivante. C’est dans cet esprit que nous aborderons ce match avant de rencontrer le Cameroun. Nous avons préparé les joueurs. Nous comptons sur la préparation psychologique des joueurs. Nous jouerons de manière tactique, et nous serons plus organisés et efficaces que possible », a déclaré Doula aux médias en détail.
Doula, un vétéran et célèbre entraîneur du football nigérien dont on se souvient pour avoir qualifié le Niger à son tout premier CHAN en 2011 et à la CAN en 2012, est un homme après un nouveau défi. Il veut maintenant emmener le Niger en finale à Alger le 4 février mais d’abord, les Menas doivent vaincre le Congo pour avoir une telle chance.
Le capitaine nigérien et défenseur central Boureima Katkore a ajouté sa voix à celle de son entraîneur et a déclaré : « Nous nous sommes très bien préparés pour ce match. Nous savons que ce ne sera pas facile. Nous jouons contre une équipe qui a déjà perdu un match qui fera de son mieux contre nous et nous devrons donc être concentrés tout au long du match.
Le Niger sera privé de Razak Seyni qui soigne une blessure tandis que l’attaquant fiable Boubacar Goumey qui jouait pour l’ASN Nigelec dans la ligue locale au Niger a signé pour une équipe en Irak, le rendant ainsi inéligible pour le CHAN.

  IFC s'associe au Niger pour améliorer l'accès à une énergie propre
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top