Sport

Kimathi veut suivre les traces de son père

Kimathi veut suivre les traces de son père

Le pilote de la division 1 du championnat national des rallyes du Kenya (KNRC), McRae Kimathi, le fils du grand rallye kenyan Phineas Kimathi, a terminé troisième du KNRC Division 2 2019, participera à sa première épreuve en près d’un an dans une Subaru Impreza N12 sponsorisée par San Valencia.

La voiture est actuellement à l’atelier de Tams Racing à Nairobi et est en cours de préparation pour lui par Adil Khan.

«Je suis absent depuis un bon moment maintenant et j’ai hâte de participer au Machakos Rally.

Machakos Rally est l’endroit où j’ai fait mes débuts en 2015, donc j’ai beaucoup de souvenirs vivants de l’événement.

L’année dernière a été une année difficile car le championnat a été annulé en raison de l’éclosion de la pandémie. Je suis prêt à épousseter quelques toiles d’araignées à mon retour », a déclaré McRae.

Machakos comptera pour le deuxième tour du KCB KNRC et se déroulera entièrement sur la vaste Lisa Farm.

«» Les préparatifs pour Machakos vont bon train. Nous sommes presque en train de finaliser la voiture et la testerons en temps voulu. Je suis absent depuis presque un an maintenant.

D’autres pilotes ont eu la chance de participer à l’événement d’ouverture de la saison dans le comté de Nakuru. Pour moi, je suis ravi de retourner sur le siège baquet de ma N12 », a-t-il raconté.

McRae utilisera la manche du Kenya Motor Sport Club le week-end prochain pour se préparer au Rallye Équateur de l’ARC et même au Rallye Safari WRC.

McRae travaillera également pour confirmer progressivement sa voiture aux exigences de la FIA à l’approche du week-end de course Safari.

  La FIVB modifie les règles du volleyball, le rôle du libéro est détendu

«Je devrai installer le réservoir de carburant approuvé par la FIA dans le coffre avant Safari pour être éligible.

C’est formidable que l’Equator Rally soit une course à sec pour Safari et traverse une partie des itinéraires du WRC comme Kedong, Elementaita et Sleeping Warrior », a-t-il déclaré.

En attendant, McRae tient à imiter son père sur le légendaire Safari.

McRae a poursuivi: «J’ai beaucoup d’histoires de Safari de papa mais je n’ai jamais vu des gens comme Patrick Njiru et d’autres courir à l’époque.

Donc, oui, je suis trop enthousiasmé par Safari. Mon père a terminé trois safaris avec son meilleur résultat en étant 13e en 1994.

Il a également terminé 18e en 1999 et 14e en 2000. Je suis donc enthousiasmé par l’histoire de la famille sur l’événement emblématique.

Battre le record de papa sera très difficile mais je vais essayer. Mais l’événement des candidats de 2019 m’a donné une idée de ce à quoi s’attendre dans un Safari et de quoi il s’agit. J’étais content d’être de retour sur le podium.

McRae a commencé la course en 2015. Son meilleur résultat au KNRC a été le Meru Rally 2019 où il a terminé cinquième au classement général.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top